Federer et serena Williams renversent la tendance

Federer et serena Williams renversent la tendance

Serena Williams et Roger Federer ont eu besoin de toute leur autorité de N°1 mondial pour renverser une situation compromise en quarts de finale de l’Open d’Australie, mercredi. Surclassé pendant une heure par Nikolay Davydenko, le Suisse s’est imposé (2-6, 6-3, 6-0, 7-5) dans un match complètement fou pour verrouiller sa place de N°1 et poser un défi en demi-finale à Jo-Wilfried Tsonga, vainqueur de Novak Djokovic en cinq sets. Serena a elle été encore plus mal engagée lorsqu’elle était menée 5-4, 4-0 par Victoria Azarenka. Mais l’Américaine aussi a retourné le match comme une crêpe (4-6, 7-6, 6-2), sauvant ainsi la face du camp Williams, puisque sa sœur Venus a elle pris le chemin inverse face à Li Na (2-6, 7-6, 7-5). Les demi-finales dames offrent ainsi une configuration étonnante avec, outre la N°1 mondiale, deux Chinoises, pour la première fois dans un Grand Chelem, une joueuse non classée, Justine Henin, et, comme à l’US Open, zéro Russe. Elles devaient opposer dès jeudi Henin à Zheng Jie et Li Na à Williams. Chez les messieurs, Andy Murray retrouvera Marin Cilic jeudi en session de nuit. Vendredi, ce sera au tour de Federer et Tsonga, mais pendant un moment on a bien cru que le Suisse allait rater le rendez-vous des demi-finales d’un Grand Chelem pour la première fois depuis Roland-Garros en 2004.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *