Ferdinand suspendu pour huit mois

Ferdinand suspendu pour huit mois

Le verdict est tombé tel un couperet. Suspension et amende ont été au rendez-vous de Rio Ferdinand, défenseur international anglais de Manchester United, à l’issue de deux jours d’audience par la commission indépendante de la Fédération anglaise de football. «La commission de discipline a retenu les charges contre Rio Ferdinand. Il a ainsi été décidé de le suspendre pour huit mois à compter du 12 janvier 2004 et de lui infliger une amende de 50.000 livres», a indiqué Nick Baron, porte-parole de la commission composée de trois membres. Rio Ferdinand avait refusé de se soumettre à un contrôle antidopage après une séance d’entraînement. En effet, le 23 septembre dernier, l’international anglais avait quitté le centre d’entraînement de Manchester United à l’issue d’une séance, alors même que des officiels l’attendaient pour lui faire subir un contrôle antidopage. Ferdinand s’en est défendu en plaidant l’oubli. Il avait expliqué qu’après avoir «omis» le test, il avait contacté les officiels par téléphone, mais ceux-ci auraient alors refusé qu’il revienne au centre d’entraînement pour se soumettre au contrôle en question. Ferdinand avait finalement passé un test 36 heures plus tard. Test qui s’était révélé négatif. Aussitôt la sentence prononcée, Manchester United et Rio Ferdinand ont réagi par la voix de l’avocat du club. Ils ont fait savoir qu’ils entendaient faire appel de cette décision prise au terme de deux jours d’audience au Reebok Stadium de Bolton. «Nous sommes très déçus des conclusions, notamment du caractère féroce et inédit de la sanction, qui rend un appel inévitable», a déclaré Me Maurice Watkins, soulignant que Rio disposait du soutien de Manchester United et du Syndicat des joueurs professionnels anglais. Cependant, ne prenant effet qu’au 12 janvier, cette suspension de huit mois laisse quelques jours de répit à Ferdinand, qui pourrait encore être aligné durant quelques matchs, sachant qu’il dispose de 14 jours pour faire appel. En revanche, si la sanction est confirmée en appel, il ne pourra plus évoluer avec son club jusqu’au terme de la saison. Pilier de la sélection, il ne serait pas non plus en mesure de participer avec l’Angleterre à l’Euro 2004, du 12 juin au 4 juillet au Portugal. Accusé d’avoir contrevenu à l’article E26 du règlement antidopage, qui concerne le manquement ou le refus d’un joueur de se soumettre à un contrôle antidopage réclamé par un officiel, Rio Ferdinand risquait jusqu’à deux ans de suspension. Par ailleurs, Sven Göran Eriksson, le sélectionneur de l’équipe d’Angleterre s’est désolé pour Rio Ferdinand, ajoutant qu’il respectait la décision de la commission en question. «Je suis désolé pour Rio. Je suis certain qu’il doit être déçu de ne pas pouvoir jouer pendant huit mois (…) mais je dois respecter la décision du comité de discipline», a indiqué Eriksson sur le site web de la Fédération anglaise.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *