Ferguson : «Notre objectif est de concurrencer le FC Barcelone»

Ferguson : «Notre objectif est de concurrencer le FC Barcelone»

L’objectif de Manchester United, cette saison, c’est de «concurrencer» le FC Barcelone, et en tout cas d’arriver en finale de la Ligue des champions, a annoncé mardi son entraîneur Alex Ferguson. «J’ai de nouveaux jeunes joueurs qui, je l’espère, vont s’inspirer de ce que nous avons subi en Ligue des champions et concurrencer Barcelone», a-t-il déclaré devant les médias.
La défaite par 3-1 face au «Barça» en finale de la Ligue des champions, en mai dernier, avait été la plus grande «raclée» subie par son équipe, avait-il déclaré à l’époque.
«Nous allons essayer de les dépasser, mais le but, c’est d’être à Munich en mai l’an prochain», pour la finale de la Ligue des champions. «C’est alors seulement, si c’est contre le Barça, que nous verrons si nous sommes capables de faire face», a-t-il poursuivi. «Barcelone est une équipe exceptionnellement bonne. Mais cela ne signifie pas qu’on ne puisse jamais y arriver. Barcelone est une équipe de son temps, et ils sont dans un cycle fantastique», a-t-il encore déclaré.
Manchester United a fait signer deux internationaux anglais, le milieu offensif Ashley Young d’Aston Villa, et le défenseur Phil Jones (Blackburn Rovers), et le gardien espagnol de l’Atletico Madrid David de Gea. Malgré cet objectif ambitieux en Ligue des champions, pas question pour autant de faire l’impasse sur le championnat d’Angleterre: «Il faut combiner les deux. La Premier League est une telle confrontation tribale entre des représentants de diverses régions du pays que vous devez sans cesse essayer de les battre, vous ne pouvez pas y échapper», a dit Ferguson.
«Je ne doute pas que le Real Madrid donnerait n’importe quoi pour gagner la Coupe d’Europe. Je crois que l’AC Milan l’a fait, il se concentrait sur le but de rejoindre Madrid et ses neuf titres européens», a-t-il expliqué. «On peut faire ça dans ces pays, parce que la Coupe d’Europe y est le trophée le plus important. Mais notre mentalité est différente», a-t-il conclu.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *