Ferguson, Sir chez les Red Devils

Ceux qui ont attribué le titre de Sir à Alex Ferguson ne se sont pas trompés d’adresse. Le manager écossais de Manchester United est presque majesté au Royaume-Uni. Fidèle au poste, Ferguson a passé plus de 15 ans chez les Red Devils à tel point qu’il ne veut plus se séparer du club, même si à un certain moment il a pensé faire sa valise vers d’autres cieux. Et pour preuve, la semaine dernière, il a renouvelé son contrat avec le club mancunien jusqu’à juin 2005. Signe de confiance ou désir de glaner d’autres consécrations, le club mancunien ne veut pas lâcher le manager le plus titré outre-manche. Cette décision, qui cache peut-être un plan beaucoup plus ambitieux, a été prise au début de l’hiver, au moment où le champion d’Angleterre perdait du terrain et où les critiques pleuvaient de partout.
On parlait, alors, du déclin, comme un château de cartes, de l’empire que « Fergie » avait construit depuis 1986. Certes, la négociation a pris quelques semaines, mais elle a fini par aboutir. Car Sir Alex n’a jamais été tendre en affaires. Certains membres auraient bien aimé le voir partir dès l’été prochain.
Malheureusement pour eux, Ferguson veut continuer à être impliqué à 100% dans le club, comme manageur jusqu’en 2005, puis probablement au sein du conseil d’administration, et pourquoi pas comme président.
Et les atouts ne lui manquent pas. Son CV comprend 14 trophées majeurs : 7 championnats (1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001), 4 coupes d’Angleterre (1990, 1994, 1996, 1999), 1 coupe de la Ligue (1992), 1 coupe des vainqueurs de coupes (C2, 1991) et 1 Ligue des Champions (C1, 1999). Grâce à son parcours exceptionnel, Sir Alex a détrôné le légendaire Bob Paisley, dont les neuf ans de règne avaient apporté 13 trophées majeurs à Liverpool. L’ancien patron de Pub était déjà le manageur le plus titré en Ecosse, grâce à 9 trophées majeurs remportés avec Aberdeen, avant de venir à Manchester United en 1986.
La saison dernière, Manchester United a remporté son troisième titre d’affilée. Avec 14 consécrations, dont 7 sous le règne de Ferguson, Manchester United n’est plus qu’à quatre longueurs de son rival Liverpool, 18 fois champion d’Angleterre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *