Fernandez dirigera ses joueurs depuis les tribunes

Depuis son expulsion lors du match PSG-Bordeaux comptant pour les demi-finale de la coupe de la Ligue, l’entraîneur du Paris Saint-Germain, Luis Fernandez, est sous les projecteurs. Mardi dernier, le manager français a décidé d’assister aux matches de son club des tribunes.
« Après avoir mûrement réfléchi, à la suite du match PSG-Bordeaux, j’ai décidé, sans avoir subi aucune pression et dans le but de contribuer à aider mon club (…), de prendre du recul et, en tant que manageur-entraîneur du PSG, de ne plus m’asseoir sur le banc de touche», a déclaré Fernandez. Aussi, l’ex-coach de Bilbao a déclaré vouloir prendre du recul.
Du moins pour le moment puisque sa décision, de ne plus diriger ses joueurs depuis le banc, est chose acquise. Dans le même communiqué, l’entraîneur parisien précisait que « quelle que soit la sanction prise par la Commission de discipline de la Ligue nationale, je tiens à dire que je la respecterai et que je ne ferai pas appel».
Toutefois, il ne tenait pas non plus à endosser l’entière responsabilité de ce qui s’est passé ces derniers temps. « Je souhaiterais également, qu’à partir d’aujourd’hui, si je m’engage à prendre cette initiative, d’autres dirigeants, entraîneurs, joueurs et autres arbitres prennent aussi leurs responsabilités et fassent leur mea-culpa pour le bien du football en général et celui des compétitions nationales en particulier».
C’est, donc, avec un Fernandez dans les tribunes que les Parisiens vont disputer le reste du championnat. Quatrièmes du classement avec 45 points, les coéquipiers du marocain Talal El Karkouri sont à trois longueurs de points d’Auxerre, 3e, qui compte deux matches en moins. C’est dire qu’un autre faux-pas risque de réduire leurs chances de qualification pour la Ligue des Champions.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *