Fès, capitale africaine du handball

Fès, capitale africaine du handball

Le Kawkab de Marrakech et le Moghreb de Fès représenteront le Maroc lors de la 21e édition de la Coupe d’Afrique des clubs vainqueurs de coupe de handball. Les autres pays présents sont la Côte-d’Ivoire, le Gabon, le Congo, la République Démocratique du Congo et enfin le Cameroun et la Tunisie, qui participent avec deux clubs, le Club Africain et l’Espérance Sportive, grands favoris de cette édition. Il est à préciser que la Fédération royale marocaine du handball organise cette manifestation en partenariat avec le Moghreb de Fès.
Cette manifestation fait partie d’un riche programme de la fédération, visant une large participation du handball national sur l’échiquier international, soit en prenant part aux différentes compétitions internationales à l’étranger, soit en organisant lesdites manifestations.
Le handball national a brillé en recevant les cadets maghrébins lors du championnat maghrébin, puis le championnat d’Afrique des clubs champion et le championnat d’Afrique des nations des jeunes; Cette lancée se poursuit avec l’organisation de cette 21ème édition, dans la capitale spirituelle, qui s’apprête à accueillir dans les prochains mois Adolf Oggi, conseiller spécial du sport du secrétaire général des Nations unies. Le président de la Fédération royale marocaine du handball a expliqué à «Aujourd’hui Le Maroc» les raisons du choix de la ville de Fès : «Le bureau fédéral a opté pour la capitale spirituelle pour plusieurs raisons.
Tout d’abord, la fédération est consciente de la volonté et de l’engagement des dirigeants fassis pour la promotion du handball dans cette grande agglomération qui n’est plus représentée en division élite. Ensuite, la nouvelle salle 11 janvier respecte les normes d’une salle omnisports conformément à la législation sportive en vigueur, le tout couronné par l’engagement des autorités publiques et des acteurs économiques de la ville pour la réussite de cette manifestation. Enfin, il ne faudrait pas omettre les retombées positives sur le tourisme national».
A propos de cette compétition, le président du comité directeur du Moghreb de Fès, Hamid El Hazzaz, qui n’est autre que l’ancien gardien de but du Onze national, estime que «Le comité directeur a adhéré à  cette manifestation pour promouvoir cette discipline dans cette ville et dans toute la région. Nous espérons que les jeunes se rendront massivement à la salle 11 janvier, sachant qu’il y a un manque en manifestations sportives. Je peux affirmer que grâce à la contribution des élus et des autorités locales de la ville, tous les ingrédients sont réunis pour faire de cet événement une réussite». Les demi-finales sont prévues pour le 30 avril, tandis que la finale est programmée pour le 1er mai. Prévue initialement, une formation au profit des referees et des encadreurs a été annulée pour indisponibilité des clubs visiteurs, tenus de respecter leurs calendriers respectifs.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *