Fiasco pour le MAS, ratage pour le HUSA

Le Hassania Union Sport d’Agadir et le Moghreb de Fès ont raté l’occasion de mettre à leur profit les matchs aller comptant pour le premier tour de la Ligue arabe des champions. La Gazelle du Souss s’est contentée d’un nul blanc et passe ainsi à côté d’une prise d’acompte face au club égyptien d’Al-Ahly. Les encouragements embrasés des supporters gadiris n’auraient ainsi pas servi à grand-chose. Idem à Fès où le Stade Hassan II, égayé des supporters du MAS, n’a pu être le théâtre d’une rencontre profitable au Fassis, qui ont subi une défaite cuisante face à l’US Blida d’Alger (1-3). Au Stade Al Inbiât d’Agadir, les poulains de Abdelhadi Skitioui avaient opté pour une stratégie offensive. Tel un mur en béton, la défense adverse a donné du fil à retordre aux Gadiris, dont les tentatives se soldaient souvent par des échecs. Les Pharaons présentaient en effet une défense tellement structurée que les compartiments de jeu, en totalité, étaient comme par enchantement imperméables aux attaquants soussis. N’arrivant pas à franchir le milieu de terrain, les hôtes se sont résolus à opérer par des tirs lointains. Une tactique qui s’est également avérée vaine, le ballon finissant généralement entre les pieds des grands gabarits égyptiens. Au bout d’un match palpitant, les deux belligérants se séparèrent sur un score vierge en faveur, bien évidement, d’Al-Ahly. Notamment que le match retour s’annonce difficile pour le HUSA, quoique les Gadiris aient prouvé à maintes reprises qu’ils étaient capables de mieux faire loin de leur base. Leur exploit l’an dernier à Tripoli en Libye, ainsi que leur match retour devant l’Asec Abidjan comptant pour la Champion’s League africaine, en sont des exemples révélateurs. Pour sa part, le MAS a signé une rencontre catastrophique devant l’US de Blida. Les Algériens ont littéralement massacré leurs hôtes. L’US Blida avait ouvert le score sur un but de Baâdach à la 10e minute. Comme son nom l’indique, le Marrakchi El Bahja remit les pendules à l’heure en égalisant à la 15e minute. Mais c’était sans compter sur la détermination de Maâouch et Benhalima, qui ont aggravé le score en faveur des visiteurs à la 56e et la 89e minutes. Youness Asserhane, coach de l’US Blida, avait fait part, dans une déclaration reprise par la MAP, de sa surprise devant la réalisation de ses poulains, soulignant qu’il s’attendait à un résultat positif, mais pas au point de signer une victoire de cette envergure. « Nous avons repéré les points forts et les points faibles de l’équipe adverse et tiré les enseignements lors du match opposant le WAC de Casablanca et le MAS de Fès», avait-il déclaré, précisant que les lacunes du MAS résident dans la lenteur de la défense, chose qui a incité à centrer tout le poids de la tactique sur les ailes. Toutefois, il faut souligner que l’équipe du MAS a eu une semaine très laborieuse, durant laquelle elle avait eu à disputer trois matchs successifs en six jours seulement, la demi-finale de la Coupe du Trône, une rencontre comptant pour le Championnat du GNF-1 et le récent match. Véritable marathon footbalistique, cette situation avait suscité de vives protestations de la part des dirigeants du club fassi contre la programmation de la FRMF. Il n’y a donc pas lieu à l’étonnement devant ce fiasco.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *