Fin de la saison de Motocross

Fin de la saison de Motocross

Pôle d’attraction par excellence, Marrakech l’a été davantage le week-end dernier. Des visiteurs d’un genre particulier, pour une raison tout aussi particulière, se sont rassemblés pour leur dernière communion, du moins pour l’année 2003. En effet, «bikers voltigeurs» de tout acabit, amateurs de rodéo version mécanique et autres s’étaient donné rendez-vous à Marrakech, dans l’optique de sceller la saison de motocross. L’on devine que cette compétition était très convoitée car c’est la dernière avant d’entamer la saison prochaine. Il y était question de glaner quelques points supplémentaires, susceptibles de conduire vers le sacre ultime. Toutes ces données gravitant autour de l’événement ont fait de celui-ci une réussite grandiose, et à tous les niveaux À l’issue des tours de pistes rivalisant de témérité, de voltige et d’aplomb, les plus méritants ne pouvaient que gravir les plus hautes marches du podium. Dans l’impossibilité de joindre la Fédération royale marocaine de Moto-cyclisme, nous n’avons pas pu avoir accès à toute l’information relative à cette compétition. Comme quoi le défaut de communication est toujours de rigueur au niveau de certaines instances sportives. L’on sait toutefois que Salaheddine Laraichi, qui évolue au sein du Kenitra Athlétic Club, a pu conserver son titre de champion du Maroc. Laraichi doit son titre, bien entendu, au classement général et non à cette 12e et dernière compétition. L’on apprend par le biais d’un communiqué de l’agence Maghreb Arabe Presse que Laraichi s’est adjugé la première place au classement général avec 149 points, devant Manu Ozores (Club Atlas Cross de Marrakech) avec 142 points, puis Victor Tello (Club de Tétouan) avec 117 points. Dans une déclaration à l’agence en question, Laraichi a exprimé sa grande satisfaction de s’adjuger le titre de champion du Maroc pour la troisième année consécutive «en dépit de la grande concurrence qui a marqué les différentes étapes». Il a par ailleurs annoncé qu’il se prépare actuellement pour prendre part au Championnat d’Afrique, en juillet prochain à Tunis, et au Trophée méditerranéen, prévu au mois de novembre 2004 à Kénitra. Toujours selon la même source, Younès Touhami (Association Sportive de Salé) s’est imposé chez les Minimes, avec 67 points, alors que les 2e et 3e places ont respectivement été raflées par Sebastien Ozores (Club Atlas Cross de Marrakech) avec 55 points, et Houssam Touhami (ASS) avec 54 points. Dans la catégorie des «Poussins», la 1e place est revenue à José Madueno Vidal (Tétouan) avec 170 points, devant Hicham Haddioui (Club Casablancais) et Lahsen Ouadi (KAC) avec respectivement 110 et 105 points. Du côté de l’organisation, tous les avis versaient dans le même sens, celui de la positivité. Une organisation pointue qui atteste du savoir-faire du club organisateur, Atlas Cross. Ceci est d’autant plus méritoire que c’est la première compétition à l’organisation de laquelle Atlas Cross s’est attelé. La participation, également, a montré que cette compétition fermant la marche était vivement sollicitée. «De l’avis de la fédération, des pilotes et du public, c’était une course magnifique, un moment de délectation extrême. Le satisfecit était général et tout le monde reconnaît que c’était une réussite manifeste, et à tous les niveaux, que ce soit du côté des pilotes, du cadre, de la piste ou de l’organisation, le challenge a été relevé haut la main. Ceci est d’autant plus réjouissant que nous n’avons enregistré aucun accident, ce qui comble notre satisfaction en tant que club organisateur», nous a déclaré Claude Rubion lors d’un entretien téléphonique. Cette ultime compétition de la saison, faisant office de baptême de la piste d’Atlas Cross, aura ainsi connu une réussite à même de concéder au club le prélude de ce qu’on appellerait, communément, ses lettres de noblesses. Pourvu que ça continue.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *