Finale de la Coupe du monde : La France au firmament

Finale de la Coupe du monde : La France au firmament

Au bout d’un mois de suspense, de lutte et de pugnacité, la France est parvenue à réitérer un exploit vieux de deux décennies. Dimanche 15 juillet, le lendemain de sa fête nationale, la France a vécu son jour de gloire en gagnant la deuxième Coupe du monde de son histoire. Elle a dominé la Croatie 4-2 au bout d’une incroyable finale.

Les buts français sont l’œuvre du défenseur croate Mario Mandzukic (18è contre son camp), d’Antoine Griezmann (38è) sur penalty, Paul Pogba (59è) et Kylian M’Bappé (65è). Entre temps, la Croatie avait d’abord égalisé (1-1) par Ivan Perisic (28è) et Mario Mandzukic (69è) a réduit la marque à (4-2). Avec ce succès, la France succède à l’Allemagne et devient championne du monde de football pour la deuxième fois après l’épopée glorieuse de 1998, sur ses propres terres, avec comme capitaine de la sélection, l’actuel entraîneur Didier Deschamps.

Le technicien français devient le quatrième footballeur à remporter cette compétition en tant joueur et entraîneur. Les trois premiers à avoir réussi cet exploit furent les deux Allemands Franz Beckenbauer (1974 puis 1990), Rudi Völler (1990 puis 2002) et le Brésilien Mario Zagallo (1958, 1962 et 1970).

Et c’est sous une pluie battante que le capitaine Hugo Lloris a soulevé le trophée tant convoité, remis par le président de la Fifa Gianni Infantino sur le podium où se trouvaient trois chefs d’Etat, le Français Emmanuel Macron, le Russe Vladimir Poutine et la Croate Kolinda Grabar-Kitarovic. Enterrés les scores étriqués, comme dans la dernière édition (Allemagne-Argentine, 1-0 a.p.). Il n’y avait jamais eu autant de buts dans une finale de Mondial depuis 1966 (Angleterre-RFA, 4-2 a.p.)! En effet, dans la capitale russe, l’étoile était bleue, décrochée par Antoine Griezmann, impliqué sur trois buts français, mais aussi par Paul Pogba et Kylian Mbappé, qui ont tué le match.

Mais voilà, quand la France tutoie les sommets, il se passe toujours quelque chose d’exceptionnel: c’étaient les deux coups de tête de Zinédine Zidane en 1998 face au Brésil de Ronaldo (3-0), puis son coup de boule en 2006 (défaite contre l’Italie aux tirs au but). Dimanche, il y eut pour la première fois dans une finale de Mondial un but contre son camp, lorsque Mario Mandzukic déviait dans ses cages le coup franc de Griezmann (18e), mais aussi un recours à l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) entraînant un penalty, transformé par «Grizou» (38e). Les Bleus avaient raté le toit de l’Europe en 2016 (défaite 1-0 a.p. contre le Portugal), et cette rancoeur s’est muée en rage. Ils ont assumé, au détriment des Croates de Luka Modric, qui n’ont pas démérité et qui connaissaient là leur première finale.

L’équipe de France, la plus jeune à décrocher le titre depuis 1970

Après sa victoire face à la Croatie l’équipe de France est devenue la plus jeune à remporter le titre depuis 1970. Avec une moyenne d’âge de 26 ans et 10 jours au début de la Coupe du monde, la France devient la plus jeune équipe depuis le Brésil en 1970 (25 ans et 5 jours au début de la compétition) à soulever le trophée. Kylian Mbappé, le plus jeune Français à avoir marqué un but lors de ce tournoi (19 ans). Il n’était pas né quand la France a été sacrée pour la première fois. Dans ce Mondial, le Nigeria est l’équipe avec la moyenne d’âge la plus basse (25,5 ans). L’effectif français compte deux tiers de joueurs ayant 25 ans ou moins.

Palmarès des meilleurs joueurs depuis 1982

Espagne 1982 : Paolo Rossi (Italie) – Mexique 1986 : Diego Maradona (Argentine) – Italie 1990 : Salvatore Schillaci (Italie) – USA 1994 : Romário (Brésil) – France 1998 : Ronaldo (Brésil) – Corée du Sud-Japon 2002 : Oliver Kahn (Allemagne) – Allemagne 2006 : Zinédine Zidane (France) – Afrique du Sud 2010 : Diego Forlan (Uruguay) – Brésil 2014 : Lionel Messi (Argentine) – Russie-2018 : Luka Modric (Croatie).

Modric, Mbappé et Courtois, élus meilleurs joueurs du Mondial

Le Croate Luka Modric a été sacré meilleur joueur du Mondial-2018 de football, remporté dimanche face à la Croatie (4-2). Les experts de la Fifa ont également désigné Kylian Mbappé (19 ans)  comme meilleur jeune joueur du tournoi russe. Mbappé est le deuxième plus jeune buteur de l’histoire en finale de Coupe du monde après Pelé en 1958 (17 ans). Le Belge Thibaut Courtois a été nommé meilleur gardien du tournoi. La Belgique a remporté, samedi, la petite finale en battant l’Angleterre (2-0).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *