Finale de la Coupe du Trône: L’ambition du MAS face au rêve de l’OCS

Finale de la Coupe du Trône: L’ambition du MAS face au rêve de l’OCS

Eliminer le Wydad de Casablanca de la course, se débarrasser de l’AS FAR et damer le pion à l’Ittihad de Tanger ne peut que tripler la confiance des joueurs du MAS qui comptent ajouter les Requins de Safi à leur tableau de chasse.

Ce vendredi aura lieu la finale de la Coupe du Trône de football saison 2015-2016. Elle mettra aux prises deux équipes surprises : le Moghreb de Fès et l’Olympic de Safi. Surprenante rencontre puisque le premier club est pensionnaire de la deuxième division alors que son adversaire du jour dispute la finale pour la première fois de son histoire.

Inutile de faire donc des pronostics. Les 22 protagonistes mettront à coup sûr les bouchées doubles pour décrocher le graal.

A bien des égards, cette rencontre, qui sera disputée dans le cadre de la célébration du 61ème anniversaire de la fête de l’Indépendance, revêt un caractère hautement symbolique, du fait qu’elle se jouera pour la première fois à Lâayoune et précisément au stade Cheikh Mohamed Laghdaf. En effet, l’enjeu sportif promet déjà un plat footballistique alléchant, avec une belle empoignade entre deux équipes aux styles diamétralement opposés, mais qui disposent des atouts nécessaires pour prétendre à ce prestigieux sacre.

C’est également l’affrontement entre deux entraîneurs marocains. D’un côté Tarik Sktioui qui ambitionne de redorer le blason du club fassi écorné par une baisse drastique de régime ces trois dernières saisons et de l’autre Hicham Dmii qui rêve de d’offrir la première Coupe du Trône aux Safiots.

Mais qu’en est-il sur le papier ? Le MAS part légèrement favori et possède un véritable contingent qui a fait ses preuves face à de sérieux prétendants aux titres. Eliminer le Wydad de Casablanca de la course, se débarrasser de l’AS FAR et damer le pion à l’Ittihad de Tanger ne peut que tripler la confiance des joueurs qui comptent ajouter les Requins de Safi à leur tableau de chasse.

L’autre finaliste aspire à inscrire son nom au palmarès de cette prestigieuse compétition, grâce notamment à ses jeunes éléments menés par Hicham Dmii. Le club doukkali, 9e au classement final de la dernière saison en championnat, devra faire table rase d’une mauvaise entame cette saison de Botola (13e: 2 victoires, 6 défaites).

Et pour en arriver là, il a dû éliminer l’Olympic club de Marrakech, l’Union sportive Sidi Kacem, le FUS de Rabat et le Difaa Hassani d’El Jadida.

Pour rappel, la précédente Coupe du Trône a été remportée par l’Olympic club de Khouribga aux dépens du FUS de Rabat (4-1 t.a.b), après la fin du temps réglementaire sur un nul blanc.

Le club le plus titré en Coupe du Trône reste l’AS FAR avec 11 titres, suivi du Wydad de Casablanca (9), du Raja de Casablanca (7), du Kawkab de Marrakech (6), du FUS de Rabat (6), du Mouloudia Club d’Oujda (4), de l’Olympic de Casablanca, le Moghreb de Fès (3 titres chacun) et l’Olympique Club de Khouribga (2 victoires).

Le KAC de Kénitra, le CODM de Meknès, le RAC de Casablanca, la Renaissance sportive de Settat, le Chabab de Mohammedia, le Majd Madina et le Difaâ Hassani d’El Jadida ont remporté une fois
le trophée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *