Finale de la Coupe du Trône : Septième trophée pour le Raja

Finale de la Coupe du Trône  : Septième trophée pour le Raja

Le Raja et M’hamed Fakhir ont pu atteindre leur premier objectif de cette saison: le titre de la Coupe du Trône, soit le septième de l’histoire du club. Dimanche soir, les Verts ont eu le dernier mot en s’adjugeant la finale de cette prestigieuse compétition face aux Militaires, décrochant ainsi le titre de l’édition 2011-2012 après le tir au but raté du capitaine de l’AS FAR, Youssef Kaddioui (5-4). Au complexe Moulay Abddellah de Rabat dont l’état de la pelouse était lamentable, le public a assisté à un bon football et un jeu d’endurance des deux formations devant de milliers de supporters venus soutenir les deux équipes. «Le match a été très disputé et tactique. L’AS FAR nous a causé énormément de problèmes, notamment en première période», a déclaré M’hamed Fakhir, l’entraîneur du Raja de Casablanca. Et d’ajouter que «les deux formations n’ont pu se départager qu’après recours aux tirs au but, ce qui explique la grande rivalité entre ces deux clubs phares du football marocain». «Cette victoire nous permettra de disputer sous de bons auspices le reste du championnat national et je tiens à féliciter l’AS FAR pour le grand match qu’elle a produit et le fair-play de ses joueurs tout au long de la partie», a indiqué l’ancien sélectionneur du Maroc. Dans cette rencontre, qui a été relevée et empreinte d’un bon niveau technique et tactique, les deux clubs ont commencé le match pied au plancher à l’image des amis de Rachid Soulaimani qui, d’entrée, mènent une attaque rapide, qui aboutit sur un tir puissant à ras-de-terre de Mouhcine Metouali. Par la suite le nombre des occasions incalculables se poursuit de la part des deux formations, notamment celle de Hamza Bourazzouk, qui a réussi à mettre le ballon au fond des filets de Ali Lguerrouni, mais l’arbitre annule le but pour hors-jeu à quelques minutes de la fin des prolongations. Sacré en 2011 avec le Moghreb de Fès, Rachid Taoussi échoue donc à remporter un deuxième titre avec son nouveau club lequel a soulevé la coupe à onze reprises. De son côté, M’hamed Fakhir a décroché cette saison son 5e titre en tant qu’entraîneur, après avoir remporté les éditions 1996 avec le Raja et en 2003, 2004 et 2008 avec… l’AS FAR.

                                                                         Ils ont dit

Amine Erbati
«Je tiens à féliciter les joueurs de mon équipe, qui ont livré une belle prestation face à un adversaire de haut niveau», a déclaré le capitaine d’équipe du Raja. Et de poursuivre: «Malgré l’état lamentable de la pelouse du stade, on a su surpasser ce handicap pour se concentrer sur le match et remporter un septième titre à tout prix. Désormais il faut chercher d’autres stades pour abriter ce type de match».

Rachid Taoussi
«Nous nous sommes procuré d’innombrables occasions en première période, mais la chance nous a tourné le dos», a souligné l’entraîneur de l’AS FAR. «La rencontre a été très disputée et riche en suspense», a ajouté le sélectionneur national. «Nous avons pu imposer notre style de jeu, cependant la précipitation et le manque de concentration, conjugués à la détermination de l’adversaire, nous ont empêchés de l’emporter».

 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *