Finale : une domination arabe de la CAN

Finale : une domination arabe de la CAN

Dans les dix dernières années, ce sont les pays arabes qui ont dominé la Coupe d’Afrique des nations. De 1990 jusqu’à 2010, la compétition africaine a vu la domination des pays arabes dont l’Algérie, la Tunisie et le champion en titre l’Égypte. Les Algériens, absents lors des deux dernières éditions après 14 ans de présence constante (1980 à 2004), ont été animés par la volonté de ressusciter les gloires des années 1980 et la nostalgie du premier titre décroché en 1990 à domicile. Les meilleures apparitions des Fennecs, depuis leur première participation à la CAN en 1968 (premier tour), ont eu lieu en 1980 (deuxième tour), en 1982, 1984 et 1988 (demi-finaliste) et en 1996, 2000 et 2004 (quarts de finaliste). Les Verts ont su toujours faire naître l’espoir de millions d’Algériens qui les soutiennent lors de toutes les compétitions. Les jeunes joueurs de Rabah Saâdane, en l’occurrence Karim Matmour, Hameur Bouazza, Karim Ziani, Abdelkader Ghezzal, Nadir Belhadj et le véritable guerrier Madjid Bougherra ont réalisé une prestation de premier ordre face aux sérieux clients de cette 27ème édition de 2010. En 2004, la Tunisie, sur ses terres, a remporté son premier titre continental de l’histoire en battant le Maroc 2-1 en finale. Elle a fini par remporter sa première CAN en remportant la finale de l’édition. Les Aigles de Carthage sont en train de bâtir une équipe forte et rude pour les prochaines échéances notamment après leur élimination de la CAN-2010. Les joueurs de Faouzi Benzarti ont fait match nul avec le Cameroun (2-2). Meilleure équipe continentale de la décennie, les Pharaons d’Egypte sont souvent prêts à relever tous les défis et faire face à tous leurs adversaires. En tête du nombre de participations (22), du nombre de titres (6) et de finales (7), les champions en titre ont pu sacrés après leurs victoires en 2006 à domicile et en 2008 au Ghana. Cette équipe a pu surprendre lors de cette édition ses adversaires, à commencer par une victoire contre le Nigeria en ouverture qui pourrait se montrer indigeste, avant le Mozambique et le Bénin. L’équipe de l’Égypte était en effet privée de deux de ses deux meilleurs joueurs lors de cette 27ème édition, l’attaquant Amr Zaki et surtout le meneur Abou Treika qui avait inscrit le but de la victoire lors de la finale en 2008. L’Égypte, devient la première nation à s’emparer de son sixième titre continental.
Le nouveau champion de cette compétition sera connu ce dimanche en fin de journée. La finale de la CAN 2010 sera suivie par des millions d’accros du ballon rond partout dans le monde.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *