Foot : L’heure des comptes a sonné

Foot : L’heure des comptes a sonné

La saison des assemblées générales des clubs marocains frappe à la porte. Les dates se suivent et, même si loin de ressembler, sont concentrées dans les dix prochains jours. Et pour cause, l’obligation, saison préparatoire au professionnalisme qu’est l’année prochaine, tous les clubs doivent impérativement tenir leurs AG avant le 31 de ce mois, histoire de se conformer aux règlements de la Fédération.
Les principaux clubs ont d’ores et déjà annoncé la couleur. Celui qui ouvrira le bal n’est autre que le Wydad de Casablanca. L’assemblée générale des Rouge et blanc est en effet prévue le samedi 23 juillet au complexe Touria Sekkat à partir de 15 heures.
Si l’ordre du jour est des plus classiques, avec, comme menu la lecture et approbation du rapport moral et financier et l’élection du tiers sortant, le rendez-vous ne s’en déroule pas moins sur fond de polémique.
A l’insatisfaction affichée clairement par les supporters du club (voir www.wydad.com), quant à la prestation de l’équipe de Abdelilah El Manjra, est venue s’ajouter la démission du secrétaire général Soufiane Chiadmi à qui plus d’un demandent des comptes.
Ce dernier, qui se défend d’avoir été le seul responsable dans la gestion contestée de plusieurs dossiers, dont celui des recrutements, a récemment été écarté du poste de membre du comité dirigeant, auquel il tenait jusqu’à la tenue de l’A.G. Une A.G qui promet, pour ces raisons ainsi que bien d’autres, d’être houleuse et qui ne manquera pas d’apporter son lot de surprises. Ce sera notamment lors de l’élection du nouveau président.
Un certain Driss Benhima, patron de l’Agence du Nord, part d’ores et déjà favori à ce poste.  Autre club de taille à avoir annoncé la date de son A.G, le Raja de Casablanca. Celle-ci aura lieu le vendredi 29 juillet à l’hôtel Idou Anfa à 19h00. Si d’aucuns pariaient sur  des débats à couteaux tirés, le club ayant accumulé plusieurs échecs (défaite devant les FAR lors de la dernière journée du championnat, grise mise dans la ligue des champions africaine), les quelques dernières bonnes nouvelles sont venues mettre de l’eau dans le vin des contestataires. A l’arrivée d’Alexandre Moldovan, tantôt aimé, tant critiqué, mais somme toute populaire chez les dima dima Raja, supporters s’entend, s’est  ajouté la victoire des Vert et blanc  sur l’OCK lors de la finale de Coupe du Trône. Sauvant la saison, ce titre a aussi sauvé bien des têtes qui allaient tomber.
Deux  autres A.G, non encore fixées dans le temps, promettent aussi d’être des plus animées. A suivre de près dans ce sens , celle du KACM (Marrakech) et du MAS (Fès). Les deux clubs ayant récolté la relégation au GNF2 après savoir semé crises financières, mauvais résultats et guerres intestines, ce qui est sûr, c’est qu’il y aura de la casse. Pour d’autres clubs, à l’image des FAR de Rabat, de l’Olympique de Khouribga et de l’Olympique de Safi, bon exercice 2004-2005 oblige, les A.G donnent d’ores et déjà des signaux de passer comme un long fleuve tranquille, sans bruit.
Mais au-delà des assemblées générales, censées annoncer une prochaine saison de tous les enjeux pour le football nationale, qui s’apprête à embrasser le professionnalisme, force est de se demander s’il n’en faut pas un peu plus pour que nos clubs, dont une bonne partie continue à être gérée comme des épiceries, soient mis à niveau. L’issue de cette véritable saison qu’est celle des assemblées générales et leur déroulement, nous en dira certainement davantage.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *