Football : Abdallah Blinda quitte le FUS

Football : Abdallah Blinda quitte le FUS

A peine quatre semaines passées  au  sein  du club du Fath Union Sport (FUS) de Rabat, l’entraîneur  Abdallah Blinda démissionne. Un départ intervenu malgré les bons résultats récoltés :  deux nuls face au WAC et au Raja et une victoire face à l’OCK, le tenant du titre. Le FUS de Rabat a accédé, cette année, au GNFI en compagnie du KAC de Kénitra.
Abdallah Blinda, qui a succédé à Abderrazak Khairi, a décidé  d’arrêter sa mission d’entraîneur au sein du club du FUS en légitimant sa décision par le fait qu’il ne trouve pas de bonnes conditions de travail. «J’avais demandé de faire venir des renforts au sein de l’équipe du Fath, mais en vain. J’avais demandé aussi d’intégrer quelques joueurs, dont un Algérien, mais le bureau directeur du club a refusé. Le cadre dans lequel je travaillais au FUS n’était plus motivant et je ne mettrai jamais en jeu  mon image», explique M. Blinda dans une déclaration au journal Al Mountakhab.
Pour l’entraîneur, son départ est tout simplement l’issue fatale d’un «courant qui ne passe plus entre lui et les responsables du club». Même son de cloche du côté d’Ahmed Querroum, vice secrétaire général et vice porte -parole du FUS, qui indique dans une déclaration à ALM que : «le comité directeur du club s’est séparé mardi 31 juillet  de l’entraîneur  Abdallah Blinda en raison d’un problème de communication entre ce dernier et les membres du comité, à leur tête le président du club.  Le courant ne passait plus entre les responsables du club et l’entraîneur Blinda», a-t-il réitéré. Et de préciser que le club a contacté M. Blinda pour un dialogue, «mais il n’est pas venu».
Selon M. Querroum, tous les recrutements effectués jusqu’à aujourd’hui au sein de l’équipe faisaient suite aux décisions de Blinda  qui avait pour mission de pallier  aux faiblesses de l’équipe en renforçant son effectif.  «Il nous est arrivé de ne pas ramener quelques joueurs proposés par Blinda en raison de contraintes  financières», a reconnu M. Querroum soulignant que le FUS continue, en ce moment même, à chercher un remplaçant à Blinda. Des négociations seraient en cours avec des entraîneurs nationaux et étrangers à ce sujet. «Lorsque le choix sera fait, il sera communiqué à la presse», a-t-il affirmé.
Selon le journal Al Mountakhab, parmi  les entraîneurs proposés pour remplacer d’Abdallah Blinda figure Abdelkader Youmir, qui a été aux commandes d’un ensemble de clubs nationaux et revient à peine du Qatar. Sur la liste, on trouve aussi Aziz Khayati qui a entraîné l’ASS et l’IRT, ainsi que Abdelhadi Sktioui, ex-joueur du FUS  et directeur technique au Moghreb de Tétouan, lors de la saison dernière. En attendant, le départ de M. Blinda laisse les joueurs du FUS, qui étaient dans un camp de concentration dans la ville d’Ifrane pour se préparer au championnat national, sans visibilité.
Le directeur technique, Rachid Taoussi, est venu au secours de l’entraîneur adjoint Ibrahim Khouya pour redresser la pente.
Les joueurs auxquels a fait appel le FUS, durant cette nouvelle saison sont : Aziati, de  retour de la Turquie, Mouhcine Berchid, un gardien de but rentré du Golfe, Ismail d’Al Mahrek du Bahreïn, Hussein Imad de l’Irak, Ahmed Salah, ancien joueur au club Anasr, et Redouane El Fouki du Moghreb de Tétouan.
Deux autres joueurs d’origine camerounaise, Rodré Manta du club Doli et Makoko Magoli, pourraient aussi rejoindre le FUS.
De retour d’un prêt, Zouheir Assaman intègre lui aussi son équipe. La liste des nouveaux joueurs comprend Nlend Jean Michel du Cameroun, Tarek Laamarti, Mounir Essaki, Khalid Bakhouch, Farid Benhanoun, Moncef Zouiza, Tariq Saidi, Agazou et Boukemouch.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *