Football : Abdelilah Akram reconduit à la tête du Wydad

Football : Abdelilah Akram reconduit à la tête du Wydad

La mauvaise prestation du Wydad durant la saison écoulée a constitué le sujet capital de l’assemblée générale ordinaire (AGO) du club qui s’est déroulée jeudi 17 juillet au Complexe culturel d’Anfa. En colère, les adhérents wydadis ont montré leur insatisfaction à l’encontre des résultats négatifs qu’avaient enregistrés leur club cette saison. «C’était une saison catastrophique sur tous les niveaux», criaient-ils, durant cette soirée au complexe culturel. Près de 103 adhérents ont pris part aux travaux de l’AGO qui a commencé à 19h et a pris fin vers 23 h. Selon Karim Fath, trésorier du club rouge, l’équipe a dépensé durant l’année 2007- 2008, un montant s’élevant à 42 millions de dirhams. «Si les charges ont explosé cette année, cela est dû aux dépenses de la participation de l’équipe à la Coupe arabe», a ajouté M. Fath. La majorité des adhérents wydadis qui étaient présents dans la salle ont avancé qu’il aurait été préférable de dépenser cet argent en réaménageant les infrastructures du club. Ajoutons que cette année, l’école du club a accueilli moins d’enfants en comparaison avec l’année précédente. Le club bidaoui a un sérieux problème d’infrastructures et ne possède pas de salle de musculation. Le trésorier du club rouge a insisté qu’il n’y avait pas de déficit financier cette année. Selon M. Fath et le président du club, Abdelilah Akram, l’équipe pourrait à tout moment se détacher des services d’un de ses brillants joueurs notamment, son gardien de but, le jeune Karim Fegrouch. Beaucoup de clubs voudraient s’attacher les services du portier retenu à l’équipe nationale. Le montant de transfert de celui-ci pourrait atteindre un milliard de centimes. Pour le président Akram, seul le recrutement de l’Algérien Yssef  Hamza était négatif au club. En contrepartie, les adhérents ont tenu  à rappeler que d’autres clubs de l’élite n’ont dépensé que 500 millions de centimes et ont réalisé des places meilleures. Ils ont reproché au président son manque de communication avec les médias. Celui-ci, s’est en effet, abstenu de participer à une émission proposée par la chaîne Arriyadia . Quant à  son refus de transformer le club du Wydad en une société, M. Akram a dit que «Je n’ai rien contre ce sujet. Je suis pour le développement et la mise à niveau du club. Le Wydad doit passer à une étape supérieure et confirmer son rôle de locomotive du football national». Pour sa part, Mohamed Naciri, représentant du groupement national du football a évoqué à ce sujet que «C’est un projet ambitieux. Toutefois, dans le football, les lois sont statiques» en insistant qu’il n y a pas de mauvaise relation entre le Wydad et le groupement  national du football.
Certains adhérents ont avancé que le Wydad serait visé par les instances fédérales. «On a été obligé de jouer à huis clos durant cette saison. Nos supporters sont les seuls qui aillent en prison. En revanche, le bureau dirigeant n’entame aucune démarche pour les défendre»,  précisent les adhérents wydadis.  Finalement, au terme des travaux de l’assemblée, les rapports moral et financier ont été approuvés à main levées. La confiance fut renouvelée en le président Abdelilah Akram qui doit choisir désormais les membres de son bureau.
Le tiers sortant est composé quant à lui de Hassan Bernoussi (secrétaire général du club). Alors que Karim Fath, Bougrine Sghir,  Ali Bennouna, Hicham Mellak ont émis leur volonté de quitter le bureau, à croire M. Akram.

    

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *