Football : Issa Hayatou à la tête de la FIFA

Football : Issa Hayatou à la tête de la FIFA

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), le Camerounais Issa Hayatou, va assurer l'intérim à la tête de la Fédération internationale de football association (FIFA), en remplacement du Suisse Joseph Sepp Blatter suspendu pour trois mois, indique jeudi la FIFA.

Cette désignation de Hayatou est prévue par l'article 32 des statuts de la fédération internationale, sachant qu'il est le "plus ancien vice-président du Comité exécutif en poste".

Plus tôt dans la journée, la commission d'éthique de la FIFA a annoncé la suspension "immédiate" pour trois mois du président de la FIFA, Joseph Blatter, et du candidat favori à sa succession, le Français Michel Platini, président de l'Union européenne de football (UEFA).

La suspension de MM. Blatter et Platini fait suite à l'ouverture d'une enquête pénale en Suisse contre M. Blatter pour des soupçons de corruption lors de la vente des droits télévisés des Coupes du monde 2010 et 2014 à "un prix en-dessous du marché".

Il est également reproché au président de la fédération internationale d'avoir versé en 2011 deux millions de francs suisses à Platini.

Par ailleurs, l'ex-vice-président de la FIFA et candidat à sa présidence, Chung Mong-joon, a été suspendu pour six ans de toute activité liée au football, alors que le secrétaire général de la fédération Jérôme Valcke, déjà relevé de ses fonctions, a été lui-aussi suspendu 90 jours.

La justice helvétique a donné son feu vert à l'extradition vers les Etats-Unis de quatre hauts fonctionnaires de l'instance dirigeante du football mondial, dont l'ex-président de la fédération, Jeffrey Webb.

La commission d'éthique de la FIFA a également décidé de suspendre à vie le Trinidadien Jack Warner, ancien vice-président de cette instance, qui se trouve lui-aussi sous le coup d'une demande d'extradition de la justice américaine.

La justice new-yorkaise soupçonne 14 hauts fonctionnaires du football d'avoir accepté des pots-de-vin de plus de 100 millions de dollars.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *