Football : le Mouloudia d’Oujda célèbre son 64ème anniversaire

Football : le Mouloudia d’Oujda célèbre son 64ème anniversaire

A l’occasion du 64ème anniversaire de la création du Mouloudia d’Oujda qui coïncide avec la fête du Mouloud, l’association Espace Mouloudia pour le sport et la culture, en collaboration avec l’Alliance marocaine des journalistes sportifs (AMJS) a organisé le week-end dernier deux activités d’animation sportive. Un tournoi pour jeunes et un dîner-débat. La première activité a connu la participation de quatre équipes cadettes et de deux équipes de vétérans : c’est le cas de la sélection des équipes de quartiers, la sélection scolaire d’Oujda, les cadets de l’équipe de l’Association de la jeunesse et des sports, l’école Espace Mouloudia, les anciens du MCO et les anciens de l’Oriental. Une activité qui s’est déroulée au complexe sportif d’Oujda et qui fut présidée par Mohamed Brahimi, wali de l’Oriental et gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad. Quant au dîner-débat, il fut animé par Mohamed Bensghir, président du Groupement national du football amateur (GNFA) et Abdellatif Moutawakil, journaliste sportif. Les thèmes choisis se rapportaient à l’avenir du MCO dans le cadre de la loi N.30-09 relative à l’éducation physique et le sport, ainsi que sur le rôle que peuvent assumer les Ligues et les équipes du Groupement amateur dans le cadre du partenariat reliant la Fédération royale marocaine de football et le ministère de la Jeunesse et des Sports. M. Moutawakil a précisé que c’est la mise en application de la nouvelle loi qui va permettre à l’ensemble des intervenants de palper sa pertinence ou sa dissonance : «Tout dépendra de la qualité des ressources humaines qui veilleront à l’exécution d’une telle stratégie», a souligné l’animateur. Il a par la suite focalisé sur les prérogatives des comités directeurs qui doivent élaborer des programmes applicables en mesure d’assurer la réussite de la stratégie nationale du sport à l’horizon 2020. «Le plus important est de savoir comment adapter les nouvelles lois avec les aspirations des sportifs», a conclu M. Moutawakil . Quant à Mohamed Bensghir, il a insisté sur le fait d’accorder un intérêt particulier à la pratique du football au niveau des Ligues et du Groupement amateur. «Ce dernier est un vivier pour le sport d’élite. Il a, à cet effet, rappelé qu’au moins 130 joueurs du GNFA regagnent le championnat d’élite par saison», a-t-il rappelé.
Au terme de cette journée, des prix de reconnaissance pour services rendus au sport ont été attribués à plusieurs dirigeants, formateurs et journalistes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *