Football : Lyon vise le haut du podium

Football : Lyon vise le haut du podium

Lyon lance, ce mercredi, à Sochaux la course aux points qui devrait lui permettre de recoller au haut du tableau de la Ligue 1. Le message lancé à ses joueurs par l’entraîneur Alain Perrin au lendemain de la victoire dans le derby face à Saint-Etienne (1-0) est clair : «Nous sommes en déficit de points pour une équipe qui veut être championne», décompte-t-il. «Pour cela, il faut deux points par match. Le compte n’y est pas pour le moment.»  La mission est donc simple pour une équipe qui, certes avec un match en moins, pointe seulement au 10e rang. «Il faut s’imposer et se comporter à l’extérieur comme une équipe, en patron», résume le technicien lyonnais.
 Sidney Govou a compris. «Maintenant, nous n’avons pas trop le choix», reconnaît-il. «Nous avons suffisamment perdu de temps comme cela. Nous avons l’obligation de faire quelque chose à Sochaux.»  Le sextuple champion de France a vécu un début de saison perturbé hors de ses bases. A Toulouse, des joueurs comme Kim K llstr m, le Suédois qui avait craché en direction du quatrième arbitre, perdent leurs nerfs et l’OL s’incline 1-0. A Lorient, les Lyonnais coulent (2-1) devant une formation bretonne joueuse et en pleine réussite. Il faut donc inverser la tendance dans le Doubs. «Il n’y a pas d’obligation», relativise pourtant Alain Perrin. «Nous sommes dans une course aux points et nous avons toute une saison devant nous.»  L’OL avait commencé la saison 2006-2007 par une série impressionnante avec un record de six succès consécutifs à l’extérieur et avait attendu le 4 novembre à Rennes pour chuter (1-0). Cette saison, en deux déplacements, Lyon a déjà trébuché deux fois.
«Il faut avoir l’ambition de jouer un rôle avec un statut affirmé et avec de la conviction», poursuit Alain Perrin. «Car c’est à l’extérieur que se font les classements vers le haut.» Quelles qualités faut-il afficher pour atteindre cet objectif? «Il faut être plus défenseur dans l’âme que joueur», recommande Sidney Govou. «Il ne faut pas se dire qu’il faut toujours produire du jeu. Il faut d’abord bien défendre pour emmagasiner de la confiance. Le reste viendra dans la foulée.» A Sochaux, l’OL pourra s’appuyer sur son homme en forme : Karim Benzema, auteur de 75% des buts lyonnais depuis le début de la saison, avec notamment celui de la victoire face à Saint-Etienne. «Cela fait un petit moment qu’il nous surprend à l’entraînement», note son compère Sidney Govou. «Il a une telle maturité. Il a beaucoup de talent. C’est un joueur hyper complet. J’espère que cela va continuer. Il a pris sa chance et il nous démontre qu’on a bien fait de lui faire confiance.»  Juninho, qui ressent une gêne derrière la cuisse, est incertain. Quant à Cleber Anderson, le défenseur brésilien remplaçant de Cris, il est insuffisamment préparé pour prendre part à ce déplacement. Les deux équipes se sont déjà affrontées cette année lors du Trophée des Champions, fin juillet à Gerland. Lyon l’avait emporté 2-1.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *