Forfait des lutteurs américains

Le quotidien iranien Hamchahri a rapporté jeudi que la fédération américaine avait annoncé début février qu’une équipe de seize lutteurs, dans différentes catégories, devait participer à la coupe « Takhti », du nom d’un lutteur iranien empoisonné dans les années 1960 et dont la mort a été attribuée à l’ancienne police politique du shah, la Savak.
Le communiqué ne précise cependant pas les raisons du retrait. Outre l’Iran, neuf autres pays, dont la russie, qui devraient participer à ce championnat, la fédération iranienne a annoncé que « la Géorgie, le Kirghizistan et la Palestine ont annoncé mercredi leurs candidatures ». Les lutteurs américains participaient à ce tournoi chaque année depuis 1998.
L’arrivée au pouvoir du président Mohammad Khatami, en 1997, avait permis aux deux pays de reprendre leurs contacts culturels et sportifs. Cependant, l’annonce de la participation, puis du retrait, des lutteurs américains à ce tournoi en Iran intervient au moment où les deux pays se livrent à de violentes polémiques, Washington ayant accusé Téhéran «d’exporter le terrorisme ».
Les deux pays n’entretiennent plus de relations diplomatiques depuis le 7 avril 1980; après notamment la prise en otage du personnel de l’ambassade des Etats-Unis à Téhéran, le 4 novembre, quelques mois seulement après la victoire de la révolution islamique de février 1979.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *