Formule 1 : Schumacher s’impose aux USA

Un large sourire illuminait le visage de Jean Todt et des membres de la Scuderia Ferrari à l’issue du Grand Prix des Etats-Unis de Formule 1 remporté, dimanche soir à Indianapolis, par Michael Schumacher, à un point désormais d’un sixième titre mondial. L’essentiel du chemin semble accompli. Un seul petit point manque encore à l’Allemand. Un objectif largement à la portée de ce dernier. De plus, l’équipe italienne a repris les commandes chez les constructeurs, avec un avantage de trois points sur Williams-BMW. « Michael (Schumacher) a fait un grand pas vers son sixième titre, admettait le pourtant très prudent Jean Todt, directeur sportif de Ferrari. Il nous reste deux semaines de dur travail devant nous et cette victoire ne change rien à notre programme. Nous devons nous préparer aussi bien que possible pour Suzuka où nous ferons de notre mieux pour atteindre les objectifs que nous nous étions fixés en début de saison ». Si le suspense est encore réel pour le titre constructeurs, chez les pilotes, Indianapolis représentait la dernière chance des rivaux de l’Allemand, de Juan Pablo Montoya (Williams-BMW), de Kimi Raikkonen (McLaren-Mercedes), d’entretenir l’espoir, de se placer dans les meilleures conditions pour le dernier rendez-vous de Suzuka au Japon (12 octobre). Pour ne pas avoir pu saisir l’opportunité, le Colombien a perdu ses dernières illusions. Le Finlandais pratiquement. La partie semble d’autant plus difficile, voire impossible, pour Kimi Raikkonen qu’au Japon, Ferrari, Bridgestone et Michael Schumacher seront sur un terrain favorable. « Je dois passer devant Michael car Suzuka lui convient bien », avertissait d’ailleurs Montoya en arrivant à Indianapolis. A cette période de l’année également, la fraîcheur et la pluie sont souvent le lot de Suzuka. De quoi compliquer la tâche du clan McLaren-Mercedes, ravir Michael Schumacher et Ferrari. Dimanche, ce sont ces conditions qui ont permis à l’Allemand de retourner une situation a priori défavorable au départ. Aux Etats-Unis, Michael Schumacher a remporté sa soixante-dixième victoire, la sixième de la saison… contre une seulement à Kimi Raikkonen, pourtant encore en lice mathématiquement dans la course au titre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *