FRMF : la chasse aux fraudeurs

Il y a une dizaine de jours, deux scores ont particulièrement attiré l’attention des passionnés de football au Maroc. L’équipe de Aïn Taoujdat a gagné la rencontre qui l’a opposée à Hayat Fès sur la marque sans appel de 9-0 alors que l’Association Ben Souda a remporté haut la main son match contre Najah Meknès (8-0).
Jusqu’ici, tout peut sembler normal puisqu’il ne s’agit pas de la première fois qu’une rencontre de football se termine par un aussi grand score. Mais ces deux résultats peuvent paraître louches quand on sait que l’équipe meknassie, celle qui s’est fait lessiver par l’équipe fassie de Ben Souda, a magistralement dominé la compétition au sein de la poule de l’Oriental comptant pour la première division du championnat du Groupement national de football amateur (GNFA).
Les Meknassis se sont ainsi assurés de jouer le match barrage pour la montée en seconde division de l’élite. Le fait qu’ils se soient inclinés sur un score propre aux rencontres de hand ball pousse à se poser de nombreuses questions. D’autant plus que le résultat de sa rencontre a permis à l’Association Ben Souda de se maintenir en première division amateur à l’opposé de Hayat Fès qui s’est vu reléguer à la division inférieure malgré son exploit face à l’équipe de Taoujdat. Ces soupçons ont poussé le GNFA a ouvrir une enquête à ce sujet, comme l’a déclaré son président Mohamed Bensghir qui s’est dit déterminé à combattre ces agissements qui ternissent l’image du football national. Concernant les deux rencontres suspectées, il a annoncé l’ouverture d’une enquête dont les conclusions doivent être connues mercredi prochain. Les arbitres et délégués des deux matches doivent être entendus à ce sujet. « Si ces soupçons se confirment, les quatre équipes en question risquent purement et simplement la relégation en division inférieure», a-t-il conclu.
Les deux rencontres comptaient pour le championnat des amateurs, mais ce genre d’attitude et de comportement est monnaie courante parmi les clubs de l’élite. Ce n’est un secret pour personne. Avec la fin de la saison, les contacts se multiplient avec les clubs du haut du classement et ceux du bas, désireux d’éviter à tout prix la relégation. Il s’en suit de nombreuses irrégularités concernant l’issue des rencontres.
Pour faire face à ce phénomène, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a pris de nombreuses mesures visant de préserver le caractère compétitif et fair-play de la discipline. Ainsi, la commission centrale d’arbitrage au sein de l’instance fédérale a décidé la programmation de toutes les rencontres des prochaines journées en même temps. Auparavant, au moins une rencontre se déroulait samedi alors que le reste était programmé dimanche. La commission a également décidé de ne désigner les arbitres de chaque match que la veille de son déroulement alors qu’auparavant, la liste des arbitres est publiée plusieurs jours avant la compétition.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *