FRMF : L’AG enfin !

FRMF : L’AG enfin !

Ce mercredi, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) tient son assemblée générale prévue à 9h à Rabat. Un événement très suivi par les passionnés du ballon rond national et qui ne s’est fait que trop attendre. Cette assemblée générale devait en effet avoir lieu il y a deux semaines. Mais son report a été décidé pour deux raisons différentes. La première, invoquée officiellement par les responsables fédéraux, se rapporte aux délais très serrés accordés aux instances affiliées à la fédération, notamment le Groupement national de football (GNF), la Rabita des amateurs et les différentes ligues.
La seconde est d’ordre juridique et est pratiquement passée sous silence. Il s’agit d’un amendement des statuts de la fédération en rapport avec le déroulement des assemblées générales. Ce sont les articles 9, 10, 11, 12, 13 et 14 du statut fédéral qui ont été concernés. Auparavant, ce sont tous les clubs et instances affiliées à la fédération qui étaient habilités à assister à l’assemblée. L’actuel statut se base sur le principe de représentativité par collège. Ce mercredi, les clubs de première et de deuxième divisions seront représentés par les membres du bureau du GNF. Ceux des championnats des amateurs seront représentés par le bureau de l’Association du championnat national du football amateur (ACNFA) alors que les 11 ligues affiliées à la fédération seront représentées par leurs présidents. Les représentants du GNF I auront trois voix, ceux du GNF II et de la première division amateur bénéficieront de deux voix. Enfin, les représentants des divisions inférieures amateurs et les présidents de ligues auront une voix chacun.
Pour ce qui est de l’issue de cette assemblée, elle est pratiquement depuis plusieurs jours déjà. L’actuel président de l’instance fédéral, le général de corps d’armé ,Housni Benslimane, s’est assuré de sa réluctance. L’homme, qui détient en main les rênes du football marocain depuis plusieurs années déjà, fait l’unanimité.
Mercredi, ce sont donc les personnes présentes qui conforteront ce choix, comme ce fut le cas il y a une quinzaine de jours à l’occasion de l’assemblée générale du Groupement national de football (GNF). Des assises qui ont reconduit M’hammed Aouzal à la tête de cette instance où siègent les clubs de première et de seconde divisions. Mercredi, il est également fort probable que l’élection d’un nouveau bureau dirigeant, principal point à l’ordre du jour, n’ait pas lieu. Selon les nouveaux statuts, le président nouvellement élu présentera à l’assistance une liste de 20 personnes parmi lesquelles elle devra élire 12 membres fédéraux. Ce même président, a en outre, la possibilité de coopter trois membres parmi une liste de six personnes présentée également lors de l’assemblée générale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *