FUS-DHJ et MAT-WAC : Le classement risque d’être chamboulé

FUS-DHJ et MAT-WAC  : Le classement risque d’être chamboulé

Avec deux rencontres en moins, les partenaires de Akardoum (DHJ) peuvent toujours espérer s’emparer du fauteuil de leader en cas de victoire.

Après un repos forcé dû à l’engagement du FUS et du WAC au safari africain, les deux affiches programmées pour le compte de la 2ème et de la 5ème journées de la Botola Maroc Telecom D1, mettant aux prises le FUS au DHJ et le MAT au WAC sont prévues cet après-midi.

A commencer par la lanterne rouge, le MAT, dont le classement n’est pas digne de sa réputation et le football pratiqué non plus. C’est étonnant pour une formation qui nous a habitués à jouer les premiers rôles et à être parmi le peloton de tête. Mais le succès obtenu, le premier du genre, face à la RSB sous la houlette du nouveau coach Youssef Fertout a fait baisser d’un cran la tension au sein de l’effectif tétouanais. Notre bonhomme sera-t-il l’homme de la situation ? En tout cas, ce déclic psychologique est un signe prometteur.

En accueillant son club d’adoption, le Wydad, ses protégés auront fort à faire pour sortir indemnes de ce duel à haut risque. La correction exemplaire infligée à l’OCK à domicile (0-5) lors de la précédente journée, se passe de tout commentaire.

Ce jour-là, les partenaires de Walid El Kerti ont vaincu et convaincu. A Kerrouch, Tssouli, Naim et compagnie d’être sur leurs gardes. Viser la victoire est le maître mot du technicien Ammouta et de ses protégés. Emotionnellement, ils ont vécu des moments très forts après leur couronnement du titre de champion d’Afrique. Sur le papier, les visiteurs partent favoris. Mais gare tout de même à l’excès de confiance. Une équipe en bas du tableau est toujours dangereuse. Pour Fertout, la tâche est gigantesque, mais elle n’est pas insurmontable.

Un dur combat attend les riverains de Bouregreg qui peinent à garder leur rythme de croisière. Et dire que tout a bien commencé face au KACM après avoir mené longtemps au score par le biais de Youssef Anouar. Mais à la surprise générale, ils ont fini par baisser les bras en s’inclinant à quatre minutes du temps réglementaire. En tout cas, les protégés de Walid Regragui ont intérêt à prendre leur courage à deux mains face à un adversaire de taille, en l’occurrence le DHJ. Les Jdidis ont retrouvé leurs esprits après la défaite en finale de la Coupe du Trône face au RCA en s’imposant de la belle manière loin de leur fief devant le Racing (0-3). Avec deux rencontres en moins, les partenaires de Akardoum peuvent toujours espérer s’emparer du fauteuil de leader en cas de victoire. Leur objectif actuel, tout faire pour aller le plus haut possible. L’équipe douakkalie a du charme. Son système offensif séduit. Cela promet du bon spectacle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *