Futsal CAN-2016: Le Maroc sur le toit du continent

Futsal CAN-2016: Le Maroc sur le toit  du continent

Les rugissement des Lions de l’Atlas ont retenti à Johannesburg où l’équipe nationale de futsal a tenu dimanche toutes ses promesses battant l’Egypte en finale de la CAN 2016.

Les Marocains peuvent se délecter de ce premier titre continental dans ce sport qui ne cesse de gagner en notoriété et popularité. Ce titre est tellement important puisqu’il a été arraché aux Pharaons qui demeurent les plus titrés avec trois coupes.

Portés par les encouragements des membres de la communauté marocaine en Afrique du Sud, venus nombreux assister à cette finale, les joueurs marocains ont entamé le match sous le signe de la prudence comme l’a dicté le coach Hicham Dguig. Face à une redoutable équipe égyptienne, qui avait battu le Maroc en match de poules, les Lions de l’Atlas ont opté pour le resserrement de leurs rangs surtout en défense, bloquant toutes les issues.

Pour briser la défense marocaine, les Egyptiens ont procédé à des tirs bien placés, en particulier par l’intermédiaire de leur meneur de jeu Abdelkader Mozza et l’attaquant Ahmed Eid.
Ce dernier a réussi à ouvrir le score à la 11è minute de la première période, après avoir bénéficié d’un léger flottement dans le compartiment défensif des Marocains.

Les Lions de l’Atlas ont su réagir avec rigueur, égalisant une minute plus tard grâce à Mohamed Jaouad.
L’égalisation marocaine a eu l’effet de rehausser le niveau de la rencontre, chaque équipe essayant de prendre le dessus avant la fin de la première période. L’attaquant égyptien Ahmed Eid parvient ainsi à marquer à deux minutes de la fin de la mi-temps, avant que Bekkali n’applique la loi du talion en rétablissant la parité à la dernière minute de la première période. En deuxième période, les Lions de l’Atlas ont imposé leur jeu face à leurs adversaires, visiblement fatigués. Les protégés de Hicham Dguig ont bien géré la partie à la faveur d’automatismes bien dosés et d’attaques bien exécutées.

La sérénité de l’équipe marocaine allait donner ses fruits lorsque le cinq national a réussi à briser l’impasse, par l’entremise du capitaine Nabil Habil, auteur du but salutaire ayant permis aux joueurs nationaux de remporter ce sacre africain.
Reste à signaler que le Maroc, l’Egypte et le Mozambique (troisième) représenteront l’Afrique lors de la Coupe du monde qui aura lieu cette année en Colombie.

(Avec MAP)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *