Galop d’essai pour Camacho et Oliveira

Le sélectionneur espagnol, José Antonio Camacho, privé de ses cadres Raul et Hierro, tous deux indisponibles pour blessures, ainsi que du meneur de jeu de Brescia, Josep Guardiola, suspendu pour dopage, a convoqué neuf nouveaux joueurs par rapport au dernier match contre le Mexique, en novembre 2001, dont les jeunes attaquants Joaquin Sanchez (Betis Séville) et Raul Tamudo (Espanyol Barcelone).
Il pourra ainsi faire un premier tri entre ses attaquants. en-dehors de Raul, certain d’être dans la liste des 23 au mondial-2002, la concurrence sera rude entre Fernando Morientes (Real Madrid), auteur de cinq buts, dimanche en championnat d’Espagne, Diego Tristan (Deportivo), Raul Tamudo, Joaquin Sanchez, voire Ismael Uzaiz (Athletic Bilbao), Catanha (Celta), sans oublier Javi Moreno (Milan AC). À noter aussi, le cas de Gaizka Mendieta, qui ne joue pas ou peu à la Lazio Rome et qui reste l’une des pièces maîtresses de la sélection espagnole. Du côté portugais, la situation est également loin d’être décantée. Manuel Oliveira, privé de Fernando Meira et Rui Costa, blessés, n’a pas convoqué deux anciens cadres de l’équipe nationale, Vitor Baia, qui a retrouvé les terrains, il y quelques semaines avec Porto et Paulo Sousa, qui n’a pas encore rejoué avec l’Espanyol Barcelone après son échec grec.
Il a en revanche rappelé certains anciens dont Dimas (Olympique de Marseille/D1 française), qui fêtera ses 33 ans lundi, Jorge Costa (31 ans), recruté par Charlton (D1 anglaise), ou encore Paulo Bento (Sporting). Pour l’anecdote, Luis Figo et Simao Sabrosa retrouveront Barcelone, mais pas le Camp Nou, où ils ont joué respectivement de 1995 à 2000 et de 1999 à 2000.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *