Gilles Simon remporte le Trophée

Gilles Simon remporte le Trophée

Le Trophée de la vingt-quatrième édition du Grand prix Hassan II de tennis qui s’est tenue du 17 au 24 mai dans les courts du complexe Al Amal à Casablanca, est revenu au Français Gilles Simon. Celui-ci a remporté samedi le tournoi casablancais, comptant pour le circuit ATP, en battant en finale son compatriote Julien Benneteau, tête de série numéro 5, en deux sets 7-5, 6-2. Agé de 23 ans, Simon qui occupe le 35ème rang au niveau mondial a d’abord peiné face à Benneteau, 26 ans, lors du premier set, avant de jouer de façon plus relâchée durant la deuxième manche. Benneteau a commis plusieurs fautes directes ce qui a permis à son rival de maintenir sa suprématie jusqu’à la fin de la rencontre et de décrocher un premier titre dans ce prestigieux tournoi international. Le vainqueur, Gilles Simon, avait poinçonné son ticket pour l’épreuve finale après le forfait de l’autre français, Jo Wilfried Tsonga, révélation de l’année 2008 et grand favori dans ce circuit doté de 370. 000 euros. Tsonga s’est retiré en raison d’une blessure au genou droit qui a de nouveau enflé jeudi dernier après sa victoire en quart de finales. Le malheureux Tsonga qui sera opéré ce mardi ne prendra donc pas part au tournoi de Roland Garros. Il sera notamment absent des courts de tennis et ce jusqu’à fin août. Le finaliste de l’Open d’Australie souffre d’une fissure au ménisque droit depuis plus d’un mois et la blessure s’est manifesté jeudi à l’issue du quart de finale. Le finaliste Benneteau, quant à lui, s’est qualifié pour la finale en battant l’Argentin Augustin Calleri de trois sets par 1-6, 6-1, 6-1. Il faut dire que Simon a fait preuve d’un bon niveau technique et d’une fraîcheur physique tout au long du tournoi qu’il a entamé par les qualifications, son inscription étant arrivée tard aux organisateurs pour figurer parmi les têtes de série. «La victoire n’était pas facile dans la mesure où la pression vous hante», a déclaré Simon, avant de souligner que le tournoi marocain lui avait permis de se «préparer sur terre battue avant Rolland Garros, deuxième Grand Chelem». En remportant ce prestigieux Trophée, Simon succède à son compatriote Paul-Henri Mathieu qui s’est imposé lors de la dernière édition aux dépens de l’Espagnol Albert Montanes par deux sets à zéro (6-1, 6-1). Younès El Aynaoui, seul dans l’épreuve a dû abandonner, jeudi dernier en quarts de finale après avoir senti des douleurs dans son pied gauche. Etait absent aussi, dans cette édition Mounir Laârej, champion du Maroc, suite au retrait par le président de la Fédération royale marocaine de tennis (FRMT) de la WC qui lui a été remise. 
Par ailleurs, en marge du tournoi, la grande nouveauté de cette 24ème édition était la création de quatre ateliers au sein du club Al Amal. Un espace média, dédié à la presse dont le suivi des compétitions avait été assuré par des journalistes marocains et étrangers sur place, un espace universités et grandes écoles  qui a abrité chaque jour des tables rondes autour d’un thème en relation avec le domaine sportif, un espace musique et un autre réservé aux arts plastiques. La 24ème édition du Grand Prix Hassan II  a inauguré aussi un nouvel espace «Club des Loges» destiné aux partenaires officiels du tournoi, aux entreprises, aux différentes personnalités ainsi qu’aux organisateurs. Rappelons que le tournoi casablancais a été remporté deux fois par des joueurs marocains: Hicham Arazi en 1997 et Younès El Aynaoui en 2002.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *