GNF-1 : Et de trois

GNF-1 : Et de trois

Les matchs-retard de la seconde journée se sont disputés mercredi dernier et ont connu une seule victoire, celle du WAC. En effet, lors de son déplacement au Stade du Fath à Rabat, le Wydad s’est rattrapé au classement, en disposant de l’Association Sportive de Salé (0-1). Le but de la rencontre a été l’oeuvre de Benchrifa, à la 37e minute, qui a secoué les filets de l’ASS sur un penalty. Le Wac se retrouve ainsi avec 4 points, suite au nul qu’il avait concédé face au CODM durant la première journée, partageant la deuxième place du classement avec quatre autres équipes. L’autre rencontre de cette journée avait mis aux prises le Moghreb de Fès au Raja de Casablanca. Les Diables Verts n’ont pas su tirer profit d’évoluer sur leur pelouse et devant leur public – estimé à 9000 spectateurs seulement – et se sont tout simplement contentés d’un nul (1-1). Mais ce nul est sans surprise car non seulement les deux formations affichent un bon niveau, mais surtout que le Raja rentre d’une rencontre comptant pour la Coupe de la Confédération africaine, qu’il a disputée face aux Blacks rhinos du Zimbabwe et que les Verts ont littéralement massacrés (1-5). Le Raja aurait même pu éviter ce match nul, puisqu’il avait ouvert la marque à la 14e minute et ce n’est qu’à la 87e que le MAS a égalisé, de justesse. Les deux clubs restent donc au coude à coude en deuxième position du classement. Le Championnat du GNF-1 se poursuit donc ce week-end avec l’entame de la troisième journée. Le leader qui a effectué deux rencontres à succès, l’Olympique de Khouribga, sera sur le pied de guerre afin de consolider ses deux longueurs d’avance. En effet, grâce au niveau technique excellent et à une détermination farouche, l’OCK affiche cette saison une équipe rayonnante, offensive et efficace, voulant à tout prix rompre avec l’image terne de présent-absent que le club a montré ces derniers temps. Les phosphatiers ont prouvé lors des deux journée écoulées qu’ils étaient aussi redoutables à domicile qu’à l’extérieur. Leur première sortie s’est effectuée avec succès chez le Chabab de Mohammedia, dont ils ont disposé par 1 but à zéro. Lors de la seconde journée, l’OCK fut l’hôte de la Jeunesse d’Al-Massira, qu’elle a décapité sans aucune pitié (4-0). Une façon de monter ce qu’il en coûte d’oser venir les défier chez eux. Les phosphatiers se déplacent ainsi à Sidi Kacem où ils affronteront le KAC de Kenitra qui, lui-aussi, est en quête des trois points de la victoire, afin de combler la faille qui a résulté de sa défaite face au Hassania d’Agadir en deuxième journée. Le KAC avait remporté sa première rencontre et se trouve avec trois points en septième position. Au stade Bachir, le Chabab Mohammedia recevra la Renaissance Sportive de Settat, samedi 27 courant, et tentera de tous les moyens de réparer la défaite et le nul qu’il a concédés précédemment. La SCCM poireaute en avant-dernière place du classement, contrairement aux Settatis qui partagent la 7e place avec le KAC. Le même jour, le Mouloudia d’Oujda, également avant-dernier au classement, reçoit le champion en titre, le Hassania d’Agadir qui est posément placé en seconde place. La troisième rencontre prévue ce samedi se déroule à Fès. Elle oppose le MAS local au WAC. L’issue du match devrait, en principe, trancher entre les deux belligérants qui siègent côte à côte en seconde place du classement. Dimanche, le Raja accueille l’IRT de Tanger au stade Près Jego. L’un est second au classement et l’autre avant-dernier. La rencontre semble un match de routine pour les Rajaouis, mais ils ne devraient en aucun cas l’aborder avec une assurance pareille. Le ballon rond a le mérité de fausser les calculs des analystes chevronnés. L’OCK et le KAC seront aux prises le même jour, ainsi que le Kawkab de Marrakech, qui effectue un déplacement à Laayoune où il affrontera la Jeunesse d’Al-Massira. Les deux clubs n’ont d’autres alternatives que de sortir victorieux de la rencontre. Le KACM se trouve avec 2 points dans l’escarcelle alors que la JSM en est à 1 seul. L’un 9e au classement et l’autre avant-dernier. Le CODM qui partage le même fauteuil que le KACM se déplace à Khémisset pour en découdre avec le Tihad local. Pendant ce temps-là, le malheureux club de Salé, qui est encore à zéro point, entre en confrontation avec les FAR au Complexe Moulay Abdellah.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *