GNF-1 : la dernière ligne droite

GNF-1 : la dernière ligne droite

La 27e journée du Championnat du GNF-1, programmée pour ce week-end, connaîtra une lutte acharnée. Comme il sera désormais le cas pour les journées restantes. Pour les clubs prétendant au titre, l’on s’approche à pas de géant du but. La cible est verrouillée, encore faut-il ne pas la manquer. Les occupants du bas de la pyramide seront également sur le pied de guerre. S’ils n’ont pas grand-chose à gagner, ils auront tout à perdre s’ils ne s’activent pas.
L’équipe des FAR, signant une véritable hégémonie sur le siège de commandement depuis un bon bout de temps, abordera cette journée avec beaucoup de vigilance. Les militaires culminent à 50 points. Les trois points de la victoire leur permettront de parcourir une bonne partie du chemin, les poursuivants directs étant à six longueurs en arrière. Trois précieux points qu’il faudra arracher à l’adversaire tangérois.
En effet, les FAR lancent un challenge à l’Ittihad de Tanger, réputé de dangereux lorsqu’il évolue dans son fief. Ses déboires ont, certes, été nombreux durant la saison actuelle. Il n’en reste pas moins un adversaire imprévisible à ne pas sous-estimer. Il a d’ailleurs surpris à maintes reprises.
L’excellent parcours que nous fait l’Association sportive de salé a fait que cette dernière se trouve, également, en lice pour le fameux titre. Dauphin du leader, l’ASS a traversé les étapes du Championnat avec une adresse remarquable. Négociant comme il se doit toutes leurs rencontres, les Slaouis aborderont les dernières péripéties du Championnat avec beaucoup de punch.
Révélation de la saison qui dispose d’un cumul de 44 points dans l’escarcelle, l’ASS affrontera un adversaire coriace, qui plus est, sera supporté par son 12e joueur. En effet, l’ASS hisse les voiles sur Khouribga, défiant l’Olympique Club local. La tâche ne sera pas une opération de routine pour les visiteurs qui, devant un OCK dévastateur, devront sortir le grand jeu.
Ex-aequo avec l’ASS, le Raja de Casablanca sera également sur le pied de guerre. Accueillant l’Ittihad Zemmouri de Khémisset, les « Vert et blanc » devront profiter du rapport de force quelque peu disproportionné entre les deux équipes d’une part. De l’autre, ils seront motivés par leur position et par le fait d’évoluer sur leur pelouse. Cependant, vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué pourrait être fatal. En d’autres termes, l’IZK, qui est menacé de relégation, ne sera pas facile à abattre. Un éventuel dernier souffle risque de surgir et donner des ailes aux visiteurs.
En bas du tableau, le repêchage du KAC, qui n’a pu récolter que 13 point depuis le début de la saison, relève de l’impossible. La Renaissance sportive de Settat, qui occupe le second siège éjectable, vit également un cauchemar footballistique. Les jeux sont sur le point d’être faits.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *