GNF-1 : Le plus dur reste à faire

Alors que le RAJA, le CODM et le WAC ont forcé la décision lors de la 28e journée du Championnat du GNF-1 et ne laissent passer aucune occasion pour se démarquer du lot, le leader, le Hassania d’Agadir, semble avoir perdu de son ardeur et se contente désormais de quitter la pelouse avec des matchs nuls anodins.
En effet, les récentes prestations de l’HUSA, somme toute modestes, lui ont valu de rater beaucoup de points.
En d’autres termes, les Gadiris sont tout bonnement passés à côté d’opportunités qui auraient pu les mettre à l’abri de leurs détracteurs. Ils auraient même pu signer un sacre précoce. À l’issue de cette 28e journée, le HUSA ne dispose que de deux humbles points d’avance sur ses détracteurs. Cette journée coïncide également avec son dernier fiasco en date.
En effet, la grosse pointure du Championnat a rencontré le club qui ferme la marche, l’Ittihad de Tanger, en l’occurrence. Ce match opposant les deux pôles du Championnat ne se termina cependant pas selon l’ordre logique des choses. Avec un nul blanc, non seulement le HUSA donne l’occasion à ses poursuivants de se faire plus menaçants mais il perd des points précieux en cas d’un éventuel recours au goal-average. Pour la 29e journée, les Soussis rendent visite au Kénitris du KAc. Une rencontre au cours de laquelle le HUSA n’a d’autres alternatives que de gagner, face à l’ascension fulgurante de ses poursuivants.   
Les deux sprinters qui arrivent juste derrière ont, quant à eux, réussi leur challenge. Il y a tout d’abord le RAJA de Casablanca qui a signé une belle relancée lors des récentes journées du Championnat. Lors de toutes leurs dernières sorties, les diables verts constituaient un adversaire redoutable, un danger imminent.
A l’instar du match contre le WAC (3-0) tout récemment, ou encore celui contre le FC 105 gabonais (5-1) comptant pour la Coupe de la CAF, les Rajaouis ont une fois de plus explosé les filets de leur adversaire lors de cette 28 journée. En effet, le RAJA, sans pitié pour le Tihad Sportif de Casablanca qu’il a massacré 5 à 1, signe un match qui ressemble à s’y méprendre à ceux cités précédemment.
Les hommes d’Henri Michel réduisent ainsi l’écart avec le Hassania, qui n’a pu récolter que deux misérables points en deux rencontres successives, le match retard contre le MAS et celui contre l’Ittihad de Tanger en 28e journée. Le RAJA se déplace ce week-end à Khémiset où il affrontera le Tihad local qu’il tentera de culbuter par tous les moyens.
L’autre club à avoir assuré sa marche vers le podium est le CODM, ex-aequo avec le RAJA. De ce fait, il ne le lâche pas d’une semelle et ne se laisse pas semer aussi facilement que cela fut le cas, lors de ses deux derniers matchs. En effet, face au WAC, le CODM s’était incliné (2-1) à domicile, puis il a été tenu en échec par le Tihad Sportif de Casablanca (0-0). Les Meknassis seront accueillis par un club du KACM avide de s’éloigner davantage de la zone tumultueuse.
Pour sa part, le MAS a encore ses chances pour se rattraper. Après avoir été en tête du classement, les Fassis perdent de plus en plus du terrain et risquent de voir le sacre leur glisser entre les mains. Pendant ce temps-là, le WAC s’impose contre le Chabab de Mohammedia et se retrouve ex-aequo avec les Fassis. La 28e journée sera décisive et pour le WAC et pour le MAS, dans la mesure où ils disputeront le match qui a le mérite de les départager, l’un au détriment de l’autre.    
Le TSC, le KAc et les FAR sont à trois points de la deuxième place de relégation, tandis que Chabab Al-Massira parvint à s’écarter de la zone rouge, en s’imposant contre les Marrakchis du KACM.
En bas du tableau, l’IRT et le FUS occupent toujours les deux places à haut risque et n’arrivent pas à s’en déloger. Il faut toutefois signaler que cette 29e journée connaîtra une seconde rencontre au sommet, celle de ces deux clubs à deux doigts de la relégation.
À l’issue de ce match, l’un des clubs menacés de relégation sera pratiquement confirmé. 
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *