GNF-1 : Retour des vestiaires

La trêve aura quand même duré assez longtemps, CAN oblige, à telle enseigne que les clubs ont failli passer aux oubliettes. Le championnat n’alimentait plus les discussions et la ferveur des supporters s’est subitement éclipsée. Il faut dire que le festival footbalistique offert par les Lions de l’Atlas ne pouvait que faire trop d’ombre. Toutes les bonnes choses ont cependant une fin.
Ainsi, le championnat du GNF-1 reprend ses droits, ce week-end. En dépit de leur surprenante défaite face à la Renaissance Sportive de Settat, les FAR (33 points) détiennent toujours les rênes du championnat. En effet, lors d’un match en retard comptant pour la 16e journée, les militaires ont effectué une sortie périlleuse à Settat.
Une sortie à l’issue de laquelle ils sont retournés, dans leur base, lestés d’une défaite que l’on pourrait qualifier de très lourde, au vu des gabarits respectifs des deux équipes. Le score de 2 buts à 0 est exempt de tout commentaire. Tant mieux pour la RSS, confrontée à de sérieux problèmes entravant sa marche et qui, grâce à cette victoire, a pu grignoter quelques places et se situer en 12e position, avec 13 points au compteur.
Les FAR reprendront la compétition par un derby face à l’Association Sportive de Salé, un nouveau promu au GNf-1 plein de talent et qui fait preuve d’une verve étonnante. En témoigne la 6e place qu’elle occupe au classement et les 26 points qu’elle a dans l’escarcelle. Pour sa part, la RSS accueille le Chabab de Mohammedia (14 points) qui, lui, se trouve à un point du second siège éjectable. Le Wydad de Casablanca a effectué un retour en force à la compétition et fait désormais office de dauphin du meneur. À deux longueurs du leader, les Wydadis doivent afficher des appétences qui prennent de jour en jour de l’ampleur. De ce fait, leur challenger du jour, le Mohghreb de Fès, devra être sur ses gardes en les défiant dans leur fief.
Le MAS se situe à la 9e place, avec 23 points mis de côté. Le KAC de Kénitra lève l’ancre pour Khouribga, où l’attend de pied ferme l’Olympique local. L’OCK revêt la tenue de second dauphin et dispose de 30 points, tandis que le KAC revêt celle de lanterne rouge. Les Kénitris ferment en effet la marche du classement avec seulement 12 points engrangés depuis le début de la saison. Le CODM de Meknès, qui ne lâche pas le peloton d’une semelle, culmine également à 30 points. Son match face à l’Ittihad Zemmouri de Khémisset, qui occupe la seconde place de relégation, s’apparenterait bien à un match de routine. Mais la surprise risque d’être de la partie. Un autre match en retard s’était également soldé par une surprenante défaite, celle du Raja de Casablanca face à la Jeunesse Sportive d’Al-Massira (2-0). Antérieurement considéré comme leader virtuel du championnat, grâce au matchs en moins qu’il a cumulé et qui auraient pu le propulser en tête du classement, le RCA (5e-29pts) est tout bonnement passé à côté de cette éventualité. Le Raja croisera le fer avec l’Ittihad de Tanger (12e-16pts), tandis que la JSM (11e-17pts sera aux prises avec le Kawkab de Marrakech, qui siège à la 10e place avec 18 points dans la musette.
En dernier lieu, le Mouloudia d’Oujda (8e-23pts) sera en déplacement à Agadir où le Hassania (7e-24pts) tentera de lui arracher les 3 points de la victoire. Mission qui ne risque pas d’être du statut de la formalité, le MCO ayant fait ses preuves depuis son accession au GNF-1.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *