GNF-2 : Le statu quo

Encore une sortie fructueuse pour les leaders du Championnat du GNF-2, à l’issue de la 21ème journée. Ils sont trois à régner avec domination sur le championnat et ils gardent jalousement leurs acquis. En tête du peloton, l’Olympique Club de Safi recevait le Fath de Nador. Victoire étroite, certes, des locaux (1-0), mais cela ne l’empêche pas d’être accompagnée des trois points tellement sollicités. L’OCS hisse ainsi son cumul à 44 points, ce qui est fort considérable, et garde à distance le reste des poursuivants.
Arborant la tenue de dauphin, l’Union Touarga Sport est tout aussi déterminée à ne pas se laisser distancer, ni rattraper. Pour cette 21e journée, c’est le Moghreb de Tétouan qui est venu se risquer dans l’antre de l’UTS et qui en a fait les frais (1-0). Les Touargas restent ainsi à trois longueurs du leader, position qu’ils ont acquise lors de la journée précédente suite à leur victoire sur le Rachad Bernoussi. Le match nul de l’OCS avait été en leur faveur et leur a permis de réduire l’écart avec celui-ci. Hillal de Nador qui talonne les deux meneurs n’a, lui non plus, pas fait de faux pas lors de cette journée. Le HAN était l’hôte du Stade Marocain et, son public aidant, a pris le meilleur sur son adversaire en scellant le match en sa faveur (2-0).
Le HAN s’est notamment ressaisi après avoir été défait, lors de la 20e journée, par son frère-ennemi le Fath de Nador.
La 21e journée a également été marquée par un retour du Nejm de Marrakech, qui a renoué avec la victoire après avoir ravi son public, en terrassant le Wydad de Fès lors du premier match avancé de cette journée. À trois reprises, le gardien des buts fassis est allé chercher la balle au fond de ses filets, sans que les visiteurs n’arrivent à en faire autant. Lors du second match avancé, le FUS de Rabat était en déplacement chez le RAC casablancais. Les locaux n’avaient pas droit à l’erreur et ont bien fait de décrocher la victoire (1-0). Lors d’un derby régional, l’Union de Mohammédia a réussi à tenir en échec Majd Al-Madina (1-1) devant son public. Quant au dernier match de cette journée, celui-ci a opposé le Difaâ Hassani Jadidi, dans son fief, au TAS de Casablanca et s’est soldé par un nul vierge. Par ailleurs, la Renaissance Sportive de Berkane devait croiser le fer avec le challenger casablancais du Rachad Bernoussi, mais la rencontre fut reportée sine die.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *