GNF-2 : l’UTS et le HAN en quête d’une place chez l’élite

L’Union de Touarga, 2è avec 48 points, devra ainsi cravacher dur à Casablanca, face à une équipe qui figure parmi les top-ten, à savoir le stade marocain (7è). Les Tourouguis guettent, en même temps, le faux-pas de leur poursuivant, le Hilal Nador, qui mettra le cap à Safi pour défier le nouveau promu du GNF-1 (saison, 2004-2005), l’Olympique local. Cette avant dernière journée ne sera donc pas une sinécure pour les Nadoris qui ont, au cours de cette saison, tenu la dragée haute aux différentes équipes de la deuxième division. Ils n’auront d’autre alternative que de ramener les trois points du gain et distancer l’Union de Touarga, avant de souhaiter leur accession chez l’élite. Le FUS de Rabat, quatrième au classement avec 44 points, était un autre prétendant pour l’accès à l’étage supérieur, mais il a raté le coche, notamment lors de la précédente journée où il s’est contenté d’un nul blanc sur son terrain face au TAS de Casablanca. Les R’batis effectueront un déplacement périlleux à Nador pour affronter le Fath local (12è), auteur d’une victoire précieuse, la semaine dernière à Rabat, aux dépens du Stade marocain (3-0). Un autre match alléchant est prévu au stade Bachir de Mohammadia où l’Union locale (12è) jouera contre le Rachad Bernoussi (11è). Ce match s’avère décisif pour les deux formations. Il en est de même pour le Widad Fès (14è) et le TAS Casablanca (15è) qui se retrouvent face à face, lors d’un match-choc. Chacune des deux équipes essayera de sauver sa peau et garder toujours ses chances pour se maintenir en 2-ème division.
Après une nouvelle déroute à Berkane devant la Renaissance locale (2-1), Majd Al Madina de Casablanca, lanterne rouge, a perdu tout espoir de se maintenir en 2e division. Il sera de nouveau à rude épreuve face au Nejm de Marrakech (6è).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *