GNF I : les leaders confirment

GNF I : les leaders confirment

Le Raja de Casablanca, après avoir effectué un retour timide à la compétition, vient de signer sa première victoire depuis un bon bout de temps. Les «Vert et blanc» ont dû se déplacer au Complexe Moulay Abdallah, à Rabat, afin de recevoir le Club Omnisports de Meknès. La chaleur de l’accueil a vite fait d’embraser la rencontre, qui s’est soldée par la victoire des Casablancais (1-0).
Cette sortie à succès du Raja rompt avec la précédente, où il était revenu bredouille de Settat (0-0). Ceci est d’autant salutaire que ce match porte le compteur rajaoui à 35 points, avec un cumul de trois matchs en moins. Chose qui pourrait lui permettre de rejoindre le peloton de tête en cas de mise à jour positive de son calendrier, situation où il pourra disputer la part belle aux leaders.
En revanche, la défaite du CODM entrave sérieusement l’excellente marche qu’il menait, durant les récentes journées. Une victoire lui aurait permis de tutoyer le meneur du championnat et de s’autoproclamer dauphin de ce dernier.
L’équipe des FAR qui endosse, provisoirement, cette tenue tant convoitée, aura elle aussi remis son évolution au championnat sur le bon chemin, après que la fougue qui les caractérise ait donné l’air de s’estomper quelque peu. Partant sur les traces de la victoire écrasante sur le MAS lors de leur récente rencontre, les FAR récidivent en ramenant les trois précieux points de Laâyoune, en disposant de la Jeunesse d’Al-Massira (0-1). Une défaite qui contraint la JSM à rester dans les méandres de la relégation, à 5 points de la zone rouge. Un match en retard de cette dernière aurait le mérite d’enrayer ses maux. Toujours faut-il le mettre à son actif.
La victoire du Wydad de Casablanca, qu’il est allé chercher chez le KAC de Kénitra (0-1), conjuguée à la double défaite du CODM et de l’ASS, aura permis au club casablancais de retrouver son statut de dauphin du leader. Disposant également d’un match en moins, le WAC peut espérer un meilleur classement les jours qui viennent.
Malheureuse lanterne rouge depuis bien longtemps, le KAC se retrouve dans une tourmente que seul le club kénitri peut réellement appréhender. Pour se défaire du joug de la relégation, le KAC doit suer eau et sang car, pour ce faire, il est tenu de fournir un effort titanesque, vu que 6 points le séparent de la 14e place sécurisée, pour le moment.
Révélation de la saison, l’Association Sportive de Salé a, malheureusement, trébuché chez le Mouloudia d’Oujda (1-0). Une inconvenance de taille pour ce club faisant montre d’un dynamisme et d’une détermination qui vont droit au coeur ; l’ASS étant la personnification de l’éveil du football marocain. Et pour cause. L’ASS vient de retrouver le GNF-1, après une longue absence, et voilà qu’elle nous fait le jeu des grands, broyant tout sur son passage. Nouveau promu également, le Mouloudia d’Oujda avait démarré la saison sur les chapeaux de roue. Il a cependant décéléré et son évolution n’était plus ce qu’elle était auparavant.
Espérant que cette victoire sera synonyme d’un retour triomphal dans la course. L’Olympique de Khouribga a également perdu de son éclat ces dernières journées.
A Fès, l’OCK et le MAS se sont neutralisés à l’issue d’un nul blanc. Idem pour l’Ittihad de Tanger et la Renaissance Sportive de Settat. Chabab de Mohammedia et l’Ittihad de Khémisset se sont séparés sur le score d’un but partout et le Hassania d’Agadir a disposé du Kawkab de Marrakech (2-1).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *