GNF II : Duels à distance

Après une interruption, la semaine dernière, pour cause de mise à jour le championnat Groupement national de football de deuxième division (GNF II) reprend ce week-end. Une mise à jour qui avait, après le choc Renaissance Sportive de Berkne/Association Sportive de Salé (2-0) permis de remettre les pendules à l’heure et de consacrer les Berkanais champions d’automne. Cette 18ème journée mettra aux prises le leader, la Renaissance Sportive de Berkane (35 points) à l’Olympic de Safi (11ème, avec 18 pointss), qui recevra sur son terrain.
L’Association Sportive de Salé, second au classement avec 34 points, effectuera le déplacement de Fès pour y affronter, samedi, le Wydad Athlétic local au Stade Hassan II. Pour sa part, le Difaâ Hassani Jadidi, troisième au classement avec 33 points, recevra le Nejm de Marrakech (7ème, avec 22 points). Il s’agit donc de duels à distance où chacun des premiers protagonistes, qui se tiennent en deux points, cherchera à prendre le large. Et toutes les options sont possibles, le Difaâ ayant l’avantage de recevoir à domicile cherchera à réduire le mince écart qui le sépare des deux premiers –qui jouent à l’extérieur – et pourquoi pas, prendre la tête.
Le Mouloudia d’Oujda, quatrième au classement avec 28 points, ira à Casablanca affronter le TAS (12ème, avec 17 points). Les Oujdis n’ont plus le droit à l’erreur s’ils veulent rester collés au trio de tête. Mais les Casablancais, mal classés, ne se laisseront certainement pas faire. De son côté, le Moghreb de Tétouan (5ème, avec 26 points), recevra au Saniet R’mel, le Rachad Bernoussi (10ème, avec 20 points).
Le Stade du Père Jégo accueillera samedi une rencontre qui opposera le RAC (8ème, avec 21 points) au Stade Marocain (14ème, avec 15 points). A Nador, le Fath local (8ème, avec 21 points) accueillera Majd Al Madina (13ème, avec 16 points). Et, enfin, le choc des mal classés mettra aux prises le Raja de Béni-Mellal (15ème, avec 12 points), à la lanterne rouge, l’Union de Sidi Kacem qui, avec 11 points, ferme la marche. On ne voit pas trop comment ces deux équipes, qui ont connu des jours meilleurs, pourront échapper à la relégation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *