GNF II : le FUS gagne du terrain

L’Olympique de Safi, leader incontesté du Championnat de deuxième division du Groupement national de football (GNF II), a cédé du terrain après sa défaite 1-0 face à la Renaissance de Berkane, dans le cadre de la 25-ème journée disputée samedi. Les Safiots, qui auraient fêté leur accession à l’élite en cas de victoire, à quatre journées de la tombée de rideau du championnat, ont toutefois conservé leur fauteuil avec 53 points, à neuf longueurs de leur poursuivant immédiat, l’Union de Touarga, auteur d’un match nul (1-1) à Casablanca contre le RAC. Les hommes d’Abderrazak Khayri ont profité de la défaite de l’ex-dauphin Hilal Nador, battu par le Nejm Marrakech (1-0), pour prendre seuls la deuxième position avec 44 points, à une petite unité des Nadoris.
Si l’Olympique de Safi est pour le moment favori grandissime pour le premier billet d’accès au championnat GNF-1, la course pour le second s’annonce très acharnée, avec la montée en douceur du FUS de Rabat qui n’est plus qu’à trois longueurs du Hilal et à quatre du l’UST, après sa victoire à domicile sur le Moghreb de Tétouan (2-1). La concurrence vient aussi du Difaâ El Jadida (39 points), revenu vainqueur du terrain du Rachad Bernoussi (1-2). En bas du tableau, le Widad de Fès a pris le meilleur sur le Majd de l’ancienne Médina par 1 but à 0, dans le match choc des mal lotis. La victoire des Fassis leur a permis de céder la lanterne rouge à leur victime du jour. Ils restent toutefois menacés de relégation dans une avant-dernière place (25 points), partagée avec le TAS de Casablanca, défait à Nador par le Fath local (1-0).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *