GNF II : Les Jdidis aux commandes

Belle opération du Difâa Hassani Jadidi pour le compte de la 18ème journée du championnat de deuxième division du Groupement national de football disputée ce week-end. Les Jadidis n’ont pas raté l’occasion de jouer devant leur public pour empocher trois points précieux dans la course au titre. Nejm Marrakech, huitième au classement, a pourtant ouvert la marque dès la huitième minute de jeu par le biais de Kaddari avant que Michikiki n’égalise à la 27ème. Le but salvateur a été signé par le vétéran jadidi Okrane deux minutes après le début de la seconde période. Le Difaâ, qui se trouve en tête du classement pour la première fois cette saison, a profité de la défaite-surprise de la Renaissance de Berkane. Sacrée championne d’automne le week-end dernier dans un match retard face à l’Association de Salé, la RSB s’est faite toute petite face à l’Olympique de Safi, onzième au tableau général. Les Safiots doivent la victoire à Nekkach, auteur de l’unique but de la rencontre à la 65ème minute. Les Berkanais occupent désormais la deuxième place avec 35 points au compteur, à égalité avec l’autre prétendant au leadership, l’ASS Salé. Ce dimanche, les hommes de Hicham Idrissi, toujours affectés par leur défaite la semaine dernière à Berkane, n’ont pu faire mieux qu’un nul blanc face au Wydad de Fès, sixième à neuf points du leader.
Quatrième au classement, le Mouloudia d’Oujda s’est laissé devancer par le trio en tête. En déplacement à Casablanca, le club oujdi s’est également contenté d’un nul blanc devant le TAS. Il conserve néanmoins ses deux longueurs d’avance sur le Moghreb de Tétouan, également tenu en échec par le Rachad Bernoussi, dixième.  Le RAC, septième au tableau général, a aggravé la situation du Stade Marocain. Les Casablancais, qui évoluaient au stade Père Jégo, se sont ainsi imposés par un seul but marqué à la 38ème minute par le biais de Belkhyat. Une défaite qui n’arrange guère les affaires des Rbatis qui campent à la 14ème place avec le même total de points que le Raja de Béni Mellal (15 pts). Ce dernier a bien négocié son opération sauvetage pour se maintenir en deuxième division. Dans le choc des mal-classés, les Mellalis sont allés battre l’Union Sidi Kacem devant son public (1-2). Les locaux ont ouvert la marque six minutes à peine après le début de la rencontre. Le Raja n’a pas beaucoup attendu pour égaliser par Seydame à la 12ème minute de la première mi-temps. Les visiteurs se sont assurés de la victoire à la 86ème minute par le biais de Nebki.  Cette 18ème journée a connu trois nuls vierges sur huit rencontres jouées. Huit buts à peine ont été inscrits, ce qui fait de   journée la moins offensive de cette  saison. La 6ème journée reste la plus riche en buts inscrits (26 au total).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *