GNF II : L’OCS toujours leader

À six journées de la fin du championnat de deuxième division du groupement national de football, c’est le statu quo qui domine. Certes, la 24ème journée, disputée ce week-end, n’a pas apporté de grands changements, mais les choses sérieuses commencent déjà à se préciser. Malgré son faux-pas à Fès face au Wydad local (2-1), l’Olympique de Safi a déjà un pied en GNF I. Sept longueurs d’avance sépare le leader de son poursuivant immédiat l’Union Touarga, qui n’a profité de la déroute des Safiots puisqu’il n’a pas pu faire mieux que d’obtenir un match nul (1-1) à Marrakech face au Nejm local. Le Hilal Nador, qui se trouve juste derrière l’UTS, était en déplacement à Casablanca, où il a affronté le Rachad Bernoussi. Les deux équipes n’ont pas pu se départager (1-1). Un résultat qui ne fait pas l’affaire du Rachad Bernoussi, qui se trouve à la neuvième place en compagnie du Moghreb de Tétouan. Ce dernier a souffert face à l’autre représentant de Nador le Fath local, qui l’a contraint au partage des points (1-1). La bonne affaire de cette 24ème journée est à mettre à l’actif du FUS de Rabat. Les Rbatis ont réussi à prendre le meilleur sur le Difaâ El Jadida (1-0).
Résultat qui n’a fait qu’enfoncer les Jadidis qui ont perdu un rang pour se positionner à la cinquième place. En revanche, le FUS, sixième lors de la 23ème journée, a gagné du terrain pour se hisser à la quatrième position. Idem pour le stade marocain. Auteurs d’une large victoire à Rabat devant le Majd-El Madina (2-0), les Stadistes n’ont pas laissé passer l’occasion pour réduire l’écart qui les sépare de leurs concurrents. Grâce à ce succès, les Stadistes occupent, désormais, le cinquième rang aux côtés du RAC de Casablanca, qui s’est vu infliger une sévère défaite à Berkane face à la Renaissance locale (1-3) et le Difaâ El Jadida. Dans le bas du tableau, le réveil du TAS de Casablanca, qui a étrillé l’Union de Mohammédia (3-0), est venu un peu sur le tard. Les prochaines sorties s’annoncent très difficiles pour les hommes d’Abdelkrim Zaouli. La 25ème journée ne sera pas une partie de plaisir pour le TAS, puisqu’il sera en déplacement à Touarga pour affronter le dauphin. Après 24 journées, trois équipes sont, plus que jamais, en danger: Majd El Madina, Widad Fès et le TAS de Casablanca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *