GNFA : Bensghir reconduit au poste de président

Le président du Groupement national de football amateurs (GNFA), Mohamed Bensghir, a été reconduit à l’unanimité à son poste  pour un mandat de quatre ans, lors de l’assemblée générale ordinaire du  Groupement tenue vendredi soir à Rabat. Intervenant lors de cette réunion, M.Bensghir a affirmé que le nouveau bureau continuera à promouvoir la formation et l’encadrement technique, qui ont toujours contribué à rehausser la qualité du produit footballistique et à faire des clubs amateurs des pépinières et des pourvoyeurs des équipes de l’élite en  jeunes talents.  Le GNFA a fait de la formation des jeunes son cheval de bataille, notamment  en sensibilisant les clubs à l’importance du travail de base et du  rajeunissement de leur effectif, qui seront à même de permettre au football amateurs de drainer les sponsors, a indiqué M. Bensghir. Dans ce sens, il a également incité les clubs à s’attacher les services de cadres techniques compétents (licence de 1er degré au moins) et ce, en coordination avec la commission technique relevant du GNFA. Lors de cette assemblée générale, il a été procédé à la lecture des rapports moral et financier, qui ont été adoptés à l’unanimité. Le rapport moral met l’accent sur l’impératif d’élargir la base des pratiquants en intensifiant les opérations d’adhésion aux clubs et d’accorder davantage d’intérêt aux jeunes catégories. Les clubs sont également appelés, souligne le document, à prendre les mesures nécessaires pour l’entretien des terrains de jeu. Dans ce cadre, le GNFA insiste sur la nécessité de mettre en oeuvre les accords de partenariats, impliquant le ministère de l’Intérieur, les collectivités locales et la  Fédération royale marocaine de football (FRMF), assure-t-on dans le rapport. Le rapport financier, quant à lui, relève que le GNFA a atteint ses objectifs tracés pour les deux dernières saisons, mais non sans difficultés matérielles liées notamment à l’absence de ressources stables pour couvrir les dépenses de son fonctionnement, dont 80 % sont destinées aux salaires, aux communications et aux fournitures de bureau. Il en ressort également que malgré le soutien de la FRMF, les recettes globales du GNFA ne sont pas à la hauteur de ses programmes ambitieux. Selon le rapport, le GNFA a réalisé, au titre de l’exercice 2004-2005, des recettes de près de 1,202 million de dirhams, composées essentiellement de la subvention de la Fédération, des engagements des clubs et des frais d’arbitrage, alors que les dépenses ont atteint près de 1,192 million de DH, soit un excédent de 9.621,49 DH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *