GNFE-1 : Des matches peu convaincants

GNFE-1 : Des matches peu convaincants

Six buts en tout et cinq nuls blancs. C’est tout ce qui a résulté de la 21e journée du championnat du GNFE-1. Une moisson lamentablement maigre, en dépit des gabarits diamétralement opposés des divers clubs en confrontation.
Les trois leaders du championnat (FAR, RCA et WAC) avaient, chacun de son côté, l’opportunité de marquer la différence et de s’envoler encore plus haut. Rien n’y fera. On aurait cru que les grands clubs de foot ont été quelque peu ankylosés.
À commencer par le meneur, le club des Militaires était en déplacement à Tanger. Face aux FAR, personne n’aurait donné cher de la peau de l’IRT. Fausse thèse que le football a toujours savamment démentie. Les Tangérois se sont bien battus et ont tenu en échec l’un des poids lourds du ballon rond national. Le score restera vierge jusqu’au coup de sifflet final. Les FAR passent à 40 points, tandis que l’IRT atteint 23.
Toujours est-il que la situation du club de Tanger est moins confortable que celle de son challenger, puisqu’il est situé à 4 points seulement de la seconde place de relégation. Le dauphin actuel du leader, le Raja de Casablanca, n’a pas brillé, lui non plus, lors de son périple à la capitale du Souss. En effet, le Hassania s’est vaillamment défendu et n’a rien cédé face à son illustre adversaire. Un autre match stérile qui se clôturera sans vainqueur ni vaincu. Le moindre petit goal non plus.
Du côté du WAC, qui occupe la troisième place au classement, la bourde est encore plus magistrale. Accueillant le valeureux Olympic Club de Safi, le Wydad qui évoluait et sur sa pelouse et devant son public, n’aura pas brillé outre mesure. 90 minutes plus tard, entre offensives et contre-attaques, les filets sont restés propres.
Une occasion ratée pour le WAC et une bonne opération du petit club safiot, qui grandit au fil des journées et qui prouve qu’il a bien de la pêche. Le statu quo a ainsi été préservé en haut de la pyramide.
La Jeunesse sportive d’Al-Massira, en quatrième place du classement, n’a pas non plus été à la hauteur des ambitions de son public. La JSM a, en effet, été tenue en échec par le Kawkab de Marrakech, qui signe là une opération salutaire pour sa carrière, vu qu’il se trouve dans l’œil du cyclone, en seconde place de relégation avec 19 points totalisés depuis le début du championnat. L’Olympique de Khouribga a, quant à lui, régalé ses supporters en recevant le COD de Meknès, qui est rentré à la maison lesté de deux buts, sans pouvoir donner réponse aux assauts des Phosphatiers. L’OCK grimpe ainsi au classement et se place en 8ème position, tandis que le CODM pat en dégringolade.
L’Ittihad Zemmouri de Khémisset était aussi parmi les heureux de cette 21ème journée. Le Mouloudia d’Oujda qui s’est fait inviter par l’IZK s’est, également, fait malmener par ce dernier. Les locaux se sont finalement imposés sur le score de 2 buts à 1.
Le Moghreb de Fès a hissé les voiles chez le Chabab de Mohammédia et l’on peut dire, sans crainte, que les filets sont sortis indemnes de la rencontre. Aucun souci à se faire de ce côté-là.
Par ailleurs, le premier but de cette journée a été marqué la veille, lors de l’unique match avancé. L’Union Touarga Sport recevait l’Association Sportive de Salé. L’issue du match était en faveur des Touargas, qui l’ont remporté sur la petite marque.
À noter que le WAC et le CODM comptent tous deux une journée en moins. Celle-ci peut toujours servir, soit pour marquer l’écart, soit pour sauver les meubles en cas de pépin.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *