GNFE-1 : Duels à distance

GNFE-1 : Duels à distance

Au fur et à mesure que les journées du Championnat de première Division du groupement national de football d’élite (GNFE-1) s’égrènent, la quête des points devient de plus en plus laborieuse. En attestent les dernières journées, maigres en moisson et durant lesquelles seuls quelques clubs parvenaient à engranger des points.
La 22e journée offre un plateau varié, plus ou moins équilibré. En tête d’affiche, les matchs que disputeront les leaders, une sorte de duels à distance, puisque chacun tentera de marquer la différence et exorciser le sort de l’inertie.
Les Militaires, qui mènent la danse au championnat, lèvent le camp à destination de Laâyoune, où les attend la Jeunesse Sportive d’Al-Massira. Dominant le strapontin de tête depuis bien des journées, les FAR totalisent 41 points. Leur adversaire du jour, la JSM occupe la 4e place au classement avec un cumul de 33 points.
Les locaux sont-ils en mesure de créer la surprise ? Ça reste une éventualité, en vertu de leur relâchement la journée précédente, qui peut inciter une volonté de ressaisissement. Pour ce match comme pour les autres, inutile de mettre l’accent sur le fait d’évoluer à domicile. Car, cela a été prouvé lors des dernières journées, caractérisée également par une perte de vitesses chez une bonne partie des clubs.
Pour sa part, le Raja de Casablanca, faisant office de premier dauphin, celui-ci hisse les voiles vers Rabat, où l’attend de pied ferme l’Union Touarga Sport (6e, 28 points). Ayant passé à côté de l’occasion de rejoindre le leader lors de la 22e journée, les visiteurs (2e, 39 points) devraient être quelque peu embarrassés, suite au dénigrement quasi-général dont ils ont fait l’objet, après avoir été tenus en échec par l’IZK.  Ceux qui ont fustigé le club qui figure parmi les meilleures formations de football du pays et ses dirigeants ont, inopportunément, omis que le RCA se trouve dans le peloton et qu’il est très susceptible de remporter le titre pour la seconde fois consécutive.
On en voulait à mort au Raja d’avoir fait match nul contre l’Ittihad Zemmouri de Khemisset, supposée être une formation de seconde zone. Ce qui est tout faux, bien entendu. Elle a eu son temps de gloire et elle est en train de le reconquérir. Cela dit, même si le Raja avait perdu contre une équipe amateur, cela ne veut absolument rien dire car, après tout, c’est ça le foot.   Malheureusement, là, c’est le problème du ballon rond et de sa perception chez nous. Ce n’est pas qu’un simple sport mais, dans les mentalités, il est porteur de notre honneur et notre dignité.
Le Raja est, ainsi, partant pour une réconciliation avec son public, tout comme l’est l’UTS, qui avait trébuché lors de son dernier match face à la lanterne rouge, le Mouloudia d’Oujda. Pour son match de la 23e journée, le Wydad de Casablanca (3e, 38 points) reçoit l’Association Sportive de Salé (10e, 24 points). Les deux équipes avaient fait match nul lors de leurs rencontres respectives de la journée écoulée.
À cet effet, les deux protagonistes chercheront à renverser la vapeur et à livrer un match plus fécond. Siégeant aux côtés de la JSM en 4e position avec 33 points au compteur, l’Olympic de Safi sera en confrontation avec le Club Omnisport de Meknès, pour le seul match avancé de cette journée. Ayant concédé une défaite la dernière journée chez le Kawkab de Marrakech, le CODM (9e, 25 points) accueillera l’OCS avec beaucoup de prudence. Aussi, les visiteurs ne devraient pas s’attendre à un match des plus conventionnels.  L’IZK (6e, 28 points), signataire d’une belle opération lors de la 22e journée, reçoit le Moghreb de Fès avec l’espoir de ne pas s’arrêter en si bon chemin. Après sa dernière victoire, le MAS (14e, 23 points) sera difficile à abattre, car il cherchera à continuer sur sa lancée, dans l’espoir de s’éloigner de la zone de turbulence. 
En 8e place avec 27 points dans l’escarcelle, l’Olympique de Khouribga attend le KACM (15e, 22 points) pour un match déterminant pour les Marrakchis. En effet, il est temps que le KACM sorte de sa léthargie, car il risque d’y laisser des plumes s’il ne s’active pas.
Le Chabab de Mohammedia (10e, 24 points) se déplace dans la capitale du Souss, pour jouer le Hassania d’Agadir qui, lui, occupe la 13e place avec 23 points au compteur. En fin, l’Ittihad de Tanger (10e, 24 points) reçoit le Mouloudia d’Oujda, qui ferme la marche avec 20 modestes points et qui n’a plus droit à l’erreur.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *