GNFE-1 : Le Moghreb de Tétouan surprend le Mouloudia d’Oujda

GNFE-1 : Le Moghreb de Tétouan surprend le Mouloudia d’Oujda

Le Moghreb de Tétouan a surpris la formation du Mouloudia d’Oujda en la surclassant par 4 à 0, lors de la 1ère journée du Championnat national de première division de football (GNFE-1), samedi au stade Marshan à Tanger.
Obligé à recevoir au stade Marchan au lieu de jouer sur son terrain, Saniat Rmel, qui subit des travaux de revêtement en gazon synthétique, le Moghreb de Tétouan devait s’imposer pour faire oublier ses deux derniers faux pas en Coupe du Trône et en Coupe arabe. De son côté, le Mouloudia, qui n’avait rien à perdre, comptait sur cette rencontre pour assurer une bonne entame dans la compétition. Malheureusement, les Orientaux étaient en dessous des attentes avec des imperfections à toutes les étapes du jeu. Mauvais emplacement, mauvaise organisation sur le terrain, sans parler du milieu de terrain qui était aux abois et sans aucune imagination. Mazini était, en effet, plus sur ses nerfs que sur ses gardes. Chose qui lui a valu une expulsion méritée dès la 38ème minute de jeu après avoir reçu deux cartons jaunes. Ce fut le tournant du match.
Le Moghreb de Tétouan a pour sa part démontré qu’il était en mesure de répliquer d’une belle manière et de jouer les premiers rôles qu’il a merveilleusement assumés la saison écoulée. Ses joueurs étaient plus motivés et mieux organisés sur le terrain avec une bonne circulation du ballon. Leurs  infiltrations sur les ailes et leurs actions collectives ainsi que leurs tirs lointains ont complètement déboussolé les schémas tactiques de l’entraîneur oujdi.
Dès la quatrième minute, Lamnasfi tente la reprise aérienne qui est déviée en corner. Trois minutes plus tard, Sersar, bien servi, rate lamentablement devant l’étonnement de tout le monde. Il récidive à la onzième minute, mais Charef sauve ses bois par à un arrêt spectaculaire. Il a fallu attendre la 19ème minute pour que le capitaine Adil Lamrabet arme un tir dévastateur qui a fini par se loger d’une belle manière dans la lucarne oujdie. C’était la consécration d’une domination qui allait se confirmer au fil des minutes. Les tirs cadrés se sont multipliés notamment par Benchrifa qui a tenté sa chance de trente cinq mètres à la 15ème et 30ème minutes. Et alors que Charef était souvent sollicité, Bistara, le keeper tétouanais, n’a été inquiété qu’une seule fois ( à la 23ème minute) sur une tentative timide de Laitime.
La seconde période allait connaître un scénario en coups de théâtre. Dans un premier temps, le Mouloudia a su s’accaparer le ballon et le jeu tout en acculant son adversaire dans sa propre partie de terrain pendant plus d’un quart d’heure. Les joueurs semblaient plus motivés et mieux organisés. Une nette occasion s’est présentée à la 50ème minute lorsque Zouhir obligea Lakhel à commettre une faute. Mais ce ne fut pas exploité à bon escient. De son côté, Jalal Tir a offert une jolie balle aérienne à Khouyi qui a finalement raté sa déviation de la tête. Ce n’était que partie remise, car à partir de la 67ème minute, le Moghreb de Tétouan a repris les rênes et a enlevé toute chance au Mouloudia qui pourtant tentait de revenir dans la partie. Ce fut surtout l’occasion pour que Lamnasfi se mette en grâce en inscrivant trois buts. Il a ainsi démontré qu’il est l’un des prétendants sérieux pour le titre du goléador de ce championnat. Son récital a commencé lorsqu’il a réussi à déjouer de belle manière la défense en ligne pratiquée par le Mouloudia avant de battre Charef par un tir précis. Après ce but, tout lui a réussi, même les slaloms. Et c’est d’ailleurs sur une échappée sur le flanc gauche qu’il a aggravé le score avant d’en rajouter un troisième à la 87ème minute de jeu.  
Commentant la rencontre, Aziz Kerkache, entraîneur du Mouloudia, a estimé que son équipe n’a pas joué la rencontre telle qu’il l’attendait. Ses consignes prodiguées au cours de la mi-temps ont certes équilibré la partie pour un moment, mais ses joueurs ont vite sombré dans un jeu décousu qui leur fut fatal à la fin de la partie. Quant à Abdelmalek Jbaten, entraîneur du Moghreb de Tétouan, il n’a pas caché sa satisfaction et pense que son équipe a amplement mérité cette victoire qui va booster son moral avant le match retour comptant pour la Coupe arabe contre Al Wahadat Jordanien. Une victoire qui est venue aussi à point nommé pour placer son équipe dans la course pour le championnat de cette saison.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *