GNFE1 : Le fauteuil de dauphin en jeu

GNFE1 : Le fauteuil de dauphin en jeu

Au programme du championnat national de football ce week-end, on aura droit à une affiche palpitante. Il s’agit d’un match-choc opposant l’Ittihad Zemmouri de Khémisset (IZK) au Moghreb de Tétouan (MAT) au terme de la treizième journée du championnat du groupement national de football d’élite (GNFE-1). Ces deux révélations de l’année se positionnent actuellement en haut du tableau derrière le Wydad de Casablanca (WAC), deuxième au classement. L’enjeu sera, bien entendu, le fauteuil de dauphin. Pour l’IZK, la tâche ne sera pas évidente car il va défier le MAT sur son propre terrain et devant son public.
Les Zemmouris ont concédé le nul à domicile, la semaine dernière, à une équipe du Raja de Casablanca fragilisée qui a du mal à resserrer ses rangs. Un demi-échec pour l’IZK qui, depuis le début de la saison, n’a pas cessé d’afficher de sérieuses ambitions au sacre.
Pour sa part, le Moghreb de Tétouan avait bien débuté le championnat en squattant la place du leader avant que le WAC ne s’en empare. Depuis, le MAT cherche à retrouver son rythme initial. Pour sa part, le Wydad de Casablanca, qui a battu les FAR en match de mise à jour disputé mercredi dernier, recevra le Kawkab de Marrakech ; une équipe qui, visiblement, semble renaître de ses cendres.Les hommes de Badou Zaki ont débuté la saison de façon assez timide, mais ils ont fini par retrouver la confiance. Les Marrakchis se renforcent au fil des matchs. Ils ont même tenu en échec le redoutable OCK lors de la douzième journée. À ne pas sous-estimer donc !
Le leader du championnat n’aura, quant à lui, aucun souci à se faire. Il va, en effet, recevoir l’Ittihad de Tanger (IRT), actuellement lanterne rouge. Rien ne va plus pour l’équipe du détroit, qui risque de s’enfoncer davantage dans le gouffre. Les phosphatiers devront, en principe creuser encore plus l’écart s’ils veulent éviter les mauvaises surprises par la suite. Actuellement, seul quatre points séparent l’OCK de son poursuivant immédiat, le WAC.  L’autre match à suivre ce week-end est celui qui opposera l’Olympic de Safi au COD de Meknès. Un match qui, en théorie, s’annonce bien équilibré. Les deux équipes se trouvent actuellement en milieu de tableau et chacune cherchera à se frayer un chemin en dehors de la zone de turbulences. 
Du côté du Raja de Casablanca, le club malchanceux de la saison, on n’est guère mieux loti. Les résultats des Verts, pourtant sacrés champions arabes l’an dernier, sont déjà calamiteux. Le club casablancais occupe la onzième place du classement général avec seulement treize points. Actuel entraîneur du Raja, l’Espagnol Paco Fortes est en train de procéder au «retapage» de l’équipe. Certains joueurs ont été suspendus pour manque de discipline (Hamid Nater et Sami Tajeddine) et d’autres sont sur la liste des transferts… À suivre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *