GNFE1 : le Raja et les FAR se neutralisent

GNFE1 : le Raja et les FAR se neutralisent

Samedi au stade «Père Jégo», les supporters des Vert et Blancs espéraient voir leur équipe renouer enfin avec la victoire et mettre fin à son interminable série de contre-performances. Les inconditionnels du Raja étaient venus en masse pour assister à ce match de mise à jour comptant pour la 17ème journée du championnat national de première division. Et pas n’importe lequel, puisqu’il opposait l’équipe du Raja à son éternel rival r’bati : la formation des FAR.
Une ambiance de fête régnait sur un stade du « Père Jégo » archi-plein. Les supporters du club casablancais, qui traverse l’une des pires saisons de son histoire, réclamaient le réveil de l’«aigle vert». Mais l’heure de la révolte, tant attendue, n’a pas encore sonné. Les deux équipes se sont neutralisées (0-0). Un score qui n’arrange les affaires de personne. 
Déception donc pour le public rajaoui qui a vu une fois de plus son équipe se contenter du nul. Déception également pour les militaires qui, eux, espéraient grignoter quelques points.
Le match avait pourtant bien démarré même s’il n’y avait pas beaucoup d’occasions de marque ni du côté des locaux, ni de celui des visiteurs.
Encouragés par un public enthousiaste, les Verts ont, dès l’entame de la rencontre, essayé de surprendre les militaires. Mais ces assauts qui manquaient souvent de précision n’ont guère inquiété le gardien de but des visiteurs. À l’instar d’ailleurs de la première opération menée par Soufiane Alloudi à un quart d’heure du début de la rencontre. Alors qu’il avait l’occasion de se faufiler dans la zone d’opérations, ce joueur-clé du Raja a préféré frapper de loin. Une frappe, certes forte, mais sans danger pour le portier militaire.
Trop prudente, la formation des FAR a, pour sa part, dressé un mur défensif au détriment d’une ligne d’attaques efficace.
Les deux équipes, qui se connaissent assez bien, ont livré un match trop physique où le jeu collectif s’est heurté aux duels entre attaquants et défenseurs.
La situation demeura inchangée en deuxième période. En somme, l’essentiel de la rencontre se disputait en milieu de terrain et rares étaient les fois où le ballon atteignait les zones de réparations. L’excès de vigilance des deux équipes, surtout vers la fin du match, a pénalisé les spectateurs qui s’attendaient plutôt à un choc. 
En tout cas, pour les militaires, rien ne change au niveau du classement général après ce nul blanc. L’équipe des FAR est toujours dans la position de dauphin avec 39 points, à sept longueurs de l’Olympique de Khouribga (OCK). Le Raja, lui, se hisse de la 13ème à la 12ème place avec 20 points, en compagnie du Moghreb de Fès. Pour les Verts, c’est le onzième nul successif. Un record pour l’équipe du Raja qui n’arrive toujours pas à se dégager de la zone rouge.

Classement général après le match RCA-FAR

1- Olympique de Khouribga 46
2- FAR de Rabat 39
3- Moghreb de Tétouan 36
    Wydad de Casablanca 36
5- Kawkab de Marrakech 29
6- Ittihad Khemisset 26
7- Olympic Safi 24
    CODM 24
9- Difaâ d’El Jadida 23
    Hassania d’Agadir 23
11- Mouloudia d’Oujda 21
12- Moghreb de Fès 20
    Raja de Casablanca 20
14- Ittihad de Tanger 17
     ASS Salé 17
16- Jeunesse Massira 16

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *