GNFE1 : Les défenseurs deviennent buteurs

GNFE1 : Les défenseurs deviennent buteurs

À la mi-saison, des joueurs ont confirmé leur talent, d’autres se sont révélés. Le premier ayant impressionné les foules par son talent lors de la phase aller du championnat national de football s’appelle Hicham Mahdoufi.
Ce défenseur de l’Olympique de Khouribga (OCK), né le 5 août 1983, en est au début de sa carrière et il est déjà courtisé par plusieurs clubs, étrangers notamment.
L’année 2006 était pour lui celle de tous les espoirs. Il montait en puissance alors, que son équipe, leader aisé, voyait son avance sur ses poursuivants s’élargir au fil des matchs. Un véritable conte de fée!
Actuellement, Hicham Mahdoufi est classé en tête des buteurs du championnat en compagnie de Youssef Atlati et Mohamed Benchrifa du Moghreb de Tétouan (MAT) et de Mustapha Bidoudane, l’ancien attaquant du Raja qui a rejoint le Moghreb de Fès (MAS).
Mahdoufi a forgé son talent au sein de l’OCK.
À l’âge de vingt ans, il devint titulaire de l’équipe première des phosphatiers dirigée à l’époque par le technicien Jawad Milani.
Depuis, il n’a pas cessé d’évoluer doucement mais sûrement pour être l’une des pièces maîtresses de son équipe. Cette saison, sa prestation a été plus qu’étonnante.
Dans un match de mise à jour contre les FAR, il offre à son équipe la victoire en inscrivant deux buts. Et quelques jours après, il revient à la charge face à l’équipe  Wydad de Casablanca à l’issue de la onzième journée et inscrit une fois encore un doublé. Son jeu intrépide, sa récupération efficace et son sang-froid font de lui un joueur polyvalent. D’ailleurs, l’entraîneur de l’OCK, Mustapha Madih, refuse de qualifier le jeune Mahdoufi de défenseur. «Hicham Mahdoufi n’est pas un défenseur. C’est un joueur de ligne ; un latéral gauche qui, par sa façon de se déplacer sur le terrain, parvient à être là où il faut quand il le faut», a déclaré le sélectionneur des phosphatiers.
Pour Madih, le secret de réussite de Mahdoufi est dû, en premier lieu, à sa discipline. «C’est un garçon bien discipliné. Il n’a pas la grosse tête. Il est réceptif. Il écoute et suit les conseils. Il sait ce qu’il veut et il fait son maximum pour évoluer», poursuit-il. Plusieurs personnes ayant côtoyé de près le jeune Hicham Mahdoufi affirment qu’il est timide, parfois même un peu trop. L’entraîneur Madih ne dit pas le contraire. Il reproche, toutefois, à la star montante de l’OCK son manque d’agressivité. «Sa gentillesse est sa faiblesse. Il devra être un peu plus agressif. En tout cas, s’il continue sur cette lancée, il sera promu à un bel avenir», renchérit Mustapha Madih. À part Mahdoufi, la première phase du championnat a permis à Mustapha Bidoudane de confirmer son talent de buteur. Après qu’il fut écarté du Raja par l’ancien entraîneur des verts Oscar Fullone, Bidoudane atterrit au MAS et réalise une belle demi-saison. 
Mohamed Benchrifa, une des figures emblématiques du WAC, a prouvé, lui aussi, qu’il n’a pas “épuisé toutes ses cartouches“.

Classement des buteurs

Six buts :
Youssef Atlati (MAT)
Mohamed Benchrifa (MAT)
Mustapha Bidoudane (MAS)
Hicham Mahdoufi (OCK)
Cinq buts :
Jaouad Ouaddouch (FAR)
Mehdi Arrafi (IRT)
Mohamed Jabrane (HUSA)
Hicham Jouiâ (WAC)

Quatre buts :
Hicham Fatihi (IZK)
Abderrazak Sakim (JSM)
Haouassi (MAT)
Ousmane Diop (MCO)
Hicham Louissi (WAC)
Nabil Daoudi (ASS).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *