Golf : Adrian Mörk s’impose à Agadir

Golf : Adrian Mörk s’impose à Agadir

Le golfeur français Adrien Mörk, auteur d’une carte de 59, vendredi, s’est imposé dimanche lors du tournoi Tikida Agadir Hotels Moroccan Classic 2006, en réalisant un score de -3 soit -19 au total.
Adrien Mörk a devancé son compatriote Julien Van Hauwe et Mark Pilkingto du Pays de Galles, qui terminent tous deux avec un score de –18.
Pour le Français, la victoire n’était pas facile. «Il m’a fallu battre 04 records au 2ème tour pour en arriver là», a-t-il déclaré.
En réalisant un eagle, douze birdies et quatre par, le Français de 26 ans a rejoint les quatre seuls autres joueurs qui ont réussi une telle performance : les Américains Al Geiberger en 1977, Chip Beck en 1991, David Duval en 1999 et la Suédoise Annika Sörenstam en 2001.
Adrien Mörk, né le 19 septembre 1979 à Montbéliard, est vainqueur de 8 grands prix en France : Ariège, Strasbourg à deux reprises, Toulouse, Besançon, Nimes, Lons Le Saunier, Bournel.
Il réussit les pré-qualifications du British Open étant amateur. Élu «Louisiana Frenchman of the year» en 2001, membre de l’équipe de France aux Championnats du monde universitaires 2002 à Taiwan, il finit 5ème. Membre de l’équipe de France au Championnat d’Europe amateur en Hollande où il termine à la 4ème place.
Ce n’est pas la première fois qu’Adrien Mörk se distingue lors d’un tournoi au Maroc. En mars 2004, il remporta le Trophée Maroc Telecom au Royal Golf Dar Es Salam de Rabat.
Les résultats de ce jeune golfeur ont valu à ce Tournoi une médiatisation exceptionnelle.
En outre le record mondial sur 2 Tours était détenu avec -19 par le Sud-Africain Ernie Els, en réalisant 63 et 59, Adrien Mörk bat ce record avec – 20.
Tiger Woods lui a envoyé le soir même de son exploit un télégramme de félicitations. Toutes les chaînes internationales ont relayé la performance (C.N.N., The Golf Channel, SkySport, Eurosport, Sport + etc…).
Dorénavant le Tikida Hôtels Moroccan Classic est définitivement entré dans la cour des grands événements golfiques rejoignant ainsi (toutes proportions gardées) le Trophée Hassan II.
Par ailleurs, il ne faut pas oublier l’excellente prestation du golfeur marocain Abdelhak Sabi qui a sauvé du naufrage des Pros marocains en passant le Cut dans une concurrence d’un niveau inégalé (cut à – 3).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *