Golf : Duel entre Tiger et Phil

Les Américains Tiger Woods, grand favori, et Phil Mickelson, tenant du titre, se verraient bien écrire un nouvel épisode de leur rivalité sur le parcours du Masters, premier Grand Chelem de l’année de golf, de jeudi à dimanche à Augusta (Georgie).
À eux deux, les deux hommes ont gagné cinq des six derniers Masters et leur affrontement rappelle celui que se livrèrent Arnold Palmer et Jack Nicklaus, entre 1962 et 1965, ou Ben Hogan et Sam Snead, entre 1951 et 1954.
En 2006, le gaucher Mickelson avait accepté la fameuse veste verte du vainqueur tendue par Woods, victorieux en 2005. Il s’agissait de son 3e titre du Grand Chelem. Mickelson jouait alors son meilleur golf. De son côté, Woods, qui compte aujourd’hui 12 titres en Grand Chelem, avait d’autres soucis car son père, malade, était en train de mourir.
Depuis, les trajectoires se sont inversées. Mickelson, auteur d’un monumental «sabordage» à l’US Open et d’une mauvaise Ryder Cup, peine à retrouver sa confiance.
Le «Tigre», lui, a repris sa route vers la gloire et le titre de «probable meilleur joueur de l’histoire de ce sport», comme le répète régulièrement Mickelson. Mais se focaliser sur un duel serait une erreur. Surtout quand le plateau de cette 71e édition réunit le gratin de la discipline. L’un des joueurs les plus attendus est le Sud-Africain Ernie Els, déjà deux fois deuxième de ce tournoi. L’Américain Jim Furyk se voit également parmi les favoris : le N°2 mondial pense que la météo sèche et fraîche attendue en Georgie sera favorable aux «frappeurs légers» comme lui ou le Canadien Mike Weir vainqueur en 2003, et non aux «joueurs puissants», comme Woods, Mickelson et Els.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *