Golf pour tous à Dar Es-Salam

Golf pour tous à Dar Es-Salam

Il n’y a pas longtemps le golf était généralement perçu comme un sport réservé aux riches. Un signe extérieur de prospérité. 
Jouer au golf, c’était faire partie d’une élite, avoir un certain rang social car il demande un certain budget financier qui n’est pas à la portée de tout le monde. Ces dernières années, et plus particulièrement en Europe, le golf a commencé à ouvrir ses portes aux classes plus au moins aisées. 
Au Maroc, une expérience inédite visant à vulgariser ce sport donne déjà ses fruits. Il s’agit de la première académie du Royal Golf de Dar Es-Salam. Créée il y a deux ans, suite aux instructions de SAR le Prince Moulay Rachid, l’académie de golf compte actuellement cinquante enfants. 
L’objectif de l’initiative était de permettre à des jeunes issus de quartiers défavorisés de pouvoir pratiquer ce sport.   
Au début de l’opération, 200 enfants tous issus des quartiers périphériques de la ville ont été concernés par ce projet. 
Aujourd’hui, les cinquante enfants que compte l’académie sont supervisés par le directeur technique national Karim Guessous assisté par les deux entraîneurs Abdelaziz El Atrassi et Mohamed Klaoua.
«C’est SAR le Prince Moulay Rachid qui nous a demandé de nous ouvrir aux milieux défavorisés et permettre à ces jeunes de pratiquer le golf afin de déceler de jeunes talents. SAR le Prince Moulay Rachid veille de près sur les jeunes.  Souvent, il leur rend visite. Je précise que le comité du club assure aussi le suivi scolaire des jeunes golfeurs et non seulement l’évolution de leur niveau technique de jeu», a déclaré Abderrahmane Bouftas, président du Royal Golf de Dar Es-Salam.
Et d’ajouter que : «La Fédération royale marocaine de golf compte généraliser l’expérience du Royal Golf de Dar Es-Salam et voir les autres clubs du Royaume parrainer de jeunes golfeurs issus de milieux défavorisés».
Maniant aisément le club (le bâton du golfeur), les jeunes pratiquent cette discipline en côtoyant les visiteurs du prestigieux club qui sont pour la plupart des étrangers appartenant à la classe aisée. «Nous sommes fiers d’être parrainés par SAR le Prince Moulay Rachid qui nous a comblés de sa générosité, nous espérons que nous serons à la hauteur de sa confiance», déclare Sami Arhzaf, un de ces jeunes golfeurs.
Lors de cette saison sportive les jeunes ont pris part au Junior Challenge Tour Maroc et c’est le jeune Boutaleb Mohammed qui a été premier de l’Ordre du mérite du challenge. Et lors des championnats du Maroc Juniors, organisés au Royal Golf de Dar Es-Salam, ce jeune golfeur s’est classé troisième dans la catégorie des benjamins (12-13 ans) avec 164 points.   
Au niveau des juniors, le Maroc possède une poignée de jeunes golfeurs capables d’assurer la relève. Durant les championnats arabes de golf, nos jeunes champions ont raflé la mise.
Les compétitions ont été marquées par la domination des jeunes golfeurs marocains, toutes catégories confondues. Et là encore le jeune prodige Boutaleb Mohammed a brillé. Il s’est accaparé la deuxième place dans la catégorie des moins de 15 ans.   

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *