GP de Bahreïn : Alonso étrenne son numéro 1

Fernando Alonso étrenne le numéro 1 peint sur sa Renault et qui n’avait plus quitté la Ferrari de Michael Schumacher depuis cinq ans, dès vendredi lors des premiers essais libres du Grand Prix de Formule 1 de Bahreïn, épreuve d’ouverture du Championnat du monde 2006 qui se courra dimanche. "Je suis très fier d’avoir le numéro 1 sur ma voiture", assure le champion du monde 2005 à la veille de remettre son titre en jeu. Un titre convoité par son rival de l’an dernier, le Finlandais Kimi Rdikkvnen (McLaren-Mercedes), mais également par Michael Schumacher (Ferrari) qui, à l’aube d’une saison qui pourrait être sa dernière, affirme être prêt à se battre pour une huitième couronne mondiale. "Que la lutte commence ! J’ai hâte d’en découdre…", assure le pilote allemand, manifestement plus optimiste que l’an dernier.  "Enfin, nous repartons pour une nouvelle saison", lance-t-il, en référence à l’année de purgatoire vécue en 2005. D’ailleurs, pour mettre toutes les chances de son côté, l’Allemand a nettement écourté ses vacances hivernales pour multiplier les essais et mettre au point la monoplace 248-F1. Cette année, Jeux du Commonwealth obligent, Melbourne et Bahreïn ont échangé leur ordre dans le calendrier et c’est sur le tracé de Sakhir, dont le bitume noir ressort sur le fond blanc du désert qui l’entoure, que se joue la première manche. Celle où, après des essais hivernaux a priori favorables à Renault, McLaren, Ferrari et Honda, l’on se fera une première véritable idée des forces en présence.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *