GP Hassan II : Qui succèdera à Ventura ?

GP Hassan II : Qui succèdera à Ventura ?

Le tournoi de tennis du Grand Prix Hassan II aura lieu du 2 au 10 avril au Complexe Al Amal de Casablanca. C’est ce qu’a annoncé le président de la Fédération royale marocaine de tennis, Mohamed Mjid, lors d’une conférence de presse, tenue vendredi dernier. À voir la liste des participants force est de constater l’absence des tennismen marocains, dont le classement ne leur permet pas de rentrer directement dans le tableau final.
Eliminé au premier tour du tournoi de Dubaï, Younès El Aynaoui, toujours 27ème au classement, a promis de ne pas rater ce tournoi. Il aura, donc, le choix entre une participation directe, puisqu’il en a le droit, ou une Wild Card. Sans El Aynaoui, qui a toujours fait vibrer le public du Complexe Al Amal par ses jolis coups, cette fête tennistique n’aura pas de goût. Idem pour Hicham Arazi, 127ème au classement mondial, qui a déjà annoncé sa participation, mais qui, contrairement à El Aynaoui, pourra disputer la terrible épreuve des qualifs. Mais pour drainer un grand public, les organisateurs vont certainement lui accorder une Wild Card. Ce qui veut dire que les jeunes tennismen marocains, Mehdi Ziadi, qui vient de rentrer de Suisse, Mounir El Aarej, encore en Italie, Mehdi Tahiri et Talal Ouahabi risquent de ne pas avoir une place dans le tableau final. Il faut dire que cette 26ème édition regroupe les meilleures raquettes du monde. Tous font partie du top 100. À commencer par Nicolas Massu, tête de série numéro 1.
Classé 19ème joueur mondial, alors qu’il occupait la 9ème place en septembre 2004, le Chilien compte cinq titres à son actif, auxquels il faut ajouter cinq finales. Un autre Sud-Américain à suivre de prés : Luis Horna, 38ème mondial, qui n’est autre que le finaliste du tournoi de Long Island de l’année dernière. Tombeur d’El Aynaoui au dernier tournoi de Dubaï, l’Allemand Rainer Schuttler, grand spécialiste de la terre battue, se présente comme l’un des grands prétendants pour décrocher le titre de cette année. Pour le reste des concurrents, on notera la forte participation des Argentins : Mariano Zabaleta, José Acasuso, Mariano Puerta, Juan Monaco. Mais aussi des Français : Fabrice Santoro ( 53e ), un habitué du Grand Prix, Haenel Jérome (78e) et Paul Henri Mathieu, auxquels il faut ajouter Olivier Mutis, Jean René Lisnard, Arnaud Clement, Antony Dupuis, Thierry Ascione et Nicolas Mahu et qui devront passer par le tour des qualifs.
L’édition de cette année sera marquée par une faible participation des Espagnols. Seulement trois joueurs seront présents au tableau final, Santiago Ventura, Almagro Nicolas et David Sanchez. Plateau alléchant qui attirera, certainement, un grand public, surtout que l’édition de cette année, et contrairement à celle de l’année dernière, coïncidera avec la période des vacances. Les organisateurs ont tout prévu pour la réussite de cette édition, y compris l’animation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *