GP moto : Hayden face à un Rossi retrouvé

Le Grand Prix des Etats-Unis, 11ème étape du Championnat du monde motocycliste, pourrait permettre à l’Américain Nicky Hayden, actuel leader au classement, d’accroître son avance sur ses principaux rivaux dimanche sur le circuit de Laguna Seca (Californie). Cette escale californienne arrive en effet à point nommé pour le pilote de l’écurie Repsol/Honda alors que la menace de l’Italien Valentino Rossi et de sa Yamaha se précise. Vainqueur dimanche du GP d’Allemagne, Rossi, septuple champion du monde, s’est replacé dans la course au titre en récupérant la 2ème place au classement avec 143 points contre 169 pour Hayden. Moins dominateur cette saison (5 podiums dont 4 victoires après 10 épreuves contre 10 podiums et 8 victoires au même stade en 2005), l’Italien a retrouvé l’intégralité de ses moyens après ses blessures occasionnées par une chute lors du GP d’Assen (PBS) le 23 juin.
Et sa superbe victoire de dimanche en Allemagne, acquise de haute lutte après être parti en 11ème position sur la grille de départ, a envoyé un message fort à ses rivaux. Vainqueur à Laguna Seca l’an dernier, la première victoire de sa carrière en MotoGP, Hayden, 24 ans, évoluera cependant en terrain de connaissance et devant son public. «C’est un sentiment très agréable que de venir courir dans mon pays avec la place de leader au Championnat du monde, a-t-il déclaré mercredi. Même s’il reste encore six Grand Prix à disputer après celui-ci, je suis très fier de me trouver dans cette position devant mes fans».  Comme tous les concurrents, l’Américain partira pourtant dans l’inconnu lors des essais car le revêtement de la piste a été refait en hiver, ce qui obligera tous les pilotes et leurs mécaniciens à repartir de zéro en termes de choix de pneus, de réglages et de boîtes de vitesse.
Ces changements pourraient donc tout aussi bien profiter à Rossi. Troisième à Laguna Seca l’an dernier derrière Hayden et le Texan Colin Edwards, il avait alors vivement critiqué l’asphalte bosselé du circuit et le manque d’espaces de dégagements, des remarques prises en compte par les organisateurs d’une épreuve qui avait disparu du calendrier entre 1994 et 2005.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *